mercredi 23 août 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Seaal rassure ses fournisseurs Abonnez-vous au flux RSS des articles

03 avril 2017
14:52
0 commentaire M. Jean-Marc Jahn, DG de la SEAAL

En 2016, un certain nombre de fournisseurs la Seaal n'ont pas été payés et ce, en raison de la situation et la conjoncture économique du pays.

 

C’est ce qu’a affirmé aujourd'hui à Alger, à L’Econews, le directeur général de la Seaal qui intervenait en marge de la signature de 3 protocoles d'accord avec des entreprises publiques algériennes à l’occasion de la tenue de la quatrième édition du Salon national inversé de la sous-traitance (Sanist 2017).

M. Jean-Marc Jahn a tenu à rassurer les fournisseurs de son entreprise en disant que le paiement des factures non payées s'effectuera dès le mois de mai prochain et qu'une réunion avec les fournisseurs est prévue pour bientôt.

La société des eaux et de l'assainissement d'Alger (SEAAL) procédera au paiement des factures non payées dès le premier semestre de l'année en cours. Ce problème de paiement, explique le Directeur général de la Seaal, Jean-Marc Jahn, est dû essentiellement au retard de versement des tranches de l'année écoulée (2016).

L'intervenant rappelle que sur les 4 000 factures non payées, 60% ont été réglées et il reste que 40% prévues pour cette année soit près de 20 milliards de dinars. «Nous avons pu assainir 60% des factures non payées durant l'année passée soit les plus anciennes», a-t-il dit avant de souligner que le paiement des factures a été effectué selon leur ancienneté.

«Nous allons assainir toutes les factures durant cette année», assure le DG de Seaal qui explique que dès la réception de la première tranche de 2017, son entreprise procédera au paiement des 40% des factures restantes.

Par ailleurs le DG de la Seaal a indiqué que les protocoles signés avec les entreprises publiques algériennes visent notamment le développement du tissu industriel algérien. Selon l'intervenant son entreprise vise également à diminuer le taux de produits importé, estimé aujourd'hui à 35%. «Notre objectif à travers ces protocoles d'accord est de baisser les importations de la Seaal», a-t-il dit.

La Seaal a signé en effet trois protocoles s'accord à fort impact économique avec 3 entreprises publiques. Il s'agit de l'Algérienne des fonderies d'El Harrach (ALFEL) pour la fourniture de bouches à clé et tampons de regard en fonte ductile. Le deuxième protocole signé avec l'Algerian Industriel équipement company (ALIECO) pour l'expertise, la maintenance préventive et curative ainsi que la réhabilitation des ponts roulants de Seaal. Le troisième protocole a été paraphé avec l'entreprise des pompes et vannes algériennes (Poval) pour le diagnostic et la réhabilitation de groupes électropompes immergés, la fourniture de colonnes montantes de forages et la formation à la maintenance des groupes électropompes.

Salon national inversé de la sous-traitance (Sanist 2017) se tient du 3 au 6 avril à la Safex.

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
22juin 2014

Afin d’éviter les perturbations d’alimentation en eau SEAAL et Sonelgaz créent des structures conjointes

28avril 2014

Accidents de circulation et de travail Plus de 100 milliards DA de pertes chaque année

03sept. 2012

Accord CPA-SEAAL pour le paiement des factures d’eau par cartes interbancaires

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.