dimanche 20 août 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Les prix du ciment ont sensiblement baissé Abonnez-vous au flux RSS des articles

13 juil. 2017
09:14
0 commentaire Des mesures salutaires pour le BTP

Les prix du ciment ont sensiblement baissé depuis quelques jours dans les différents points de vente à travers le territoire national.

 

Le département de l’Industrie explique cette baisse par les mesures prises par le nouveau ministre du secteur à travers notamment « la mise à la retraite de quelques responsables de groupes publics », ce qui a commencé à régler quelques problèmes notamment liés à « la spéculation ».

Ces changements, indique un communiqué de presse, ont réduit sensiblement la spéculation qui régnait sur la marché. «En, effet, le sac de ciment se vend entre 500 et 700 dinars l’unité contre 1000 dinars en moyenne durant presque toute l’année 2016 », explique le même document.  

Le département de Mahdjoub Bedda précise que « cette tendance baissière sera maintenue après les conclusions des travaux du groupe de travail installé par le ministre à cet effet, et qui aura à définir avec exactitude les problèmes de cette filière et permettra de mettre en place une nouvelle dynamique du Groupe Industriel des Ciments d’Algérie (GICA) ».

Le Groupe a décidé ainsi de mettre en place une charte des clients qui régira la relation entre les entreprises de ciment et leurs partenaires et ce dans le but de lutter efficacement contre la spéculation et d’améliorer l’approvisionnement en ciment des entreprises de réalisation et des distributeurs agréés.

Cette nouvelle stratégie de contrer la spéculation, a été annoncée lors des journées portes ouvertes organisée par le groupe GICA récemment à Chlef, dans une cimenterie qui a connu des dysfonctionnements dans la distribution de ce matériau ayant privé les entreprises locales de leurs quotas de ciment depuis décembre 2016. «L’organisation de cette journée sous l’égide de notre département à Chlef se veut d’être une occasion de réaffirmer la volonté des pouvoirs publics de mettre un terme à la spéculation qui touche cette filière et réaffirmer la volonté du Groupe GICA de nouer des relations commerciales basées sur la confiance dans le respect de la transparence.»

Il est à noter que le Groupe GICA compte augmenter sa production à 20 millions de tonnes/an de ciment à l’horizon 2019-2020 grâce aux projets d’extension de trois cimenteries et le lancement de deux nouvelles usines. Il s'agit des projets d’extension des cimenteries de Chlef, d'Ain El Kbira et de Zahana, et du lancement de deux nouvelles cimenteries à Sigus (Oum El Bouaghi) et à Béchar.

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
13janv. 2016

Gica produira 23 millions de tonnes à l'horizon 2019

23févr. 2014

Le Groupe public GICA va importer 240.000 tonnes de ciment Portland

21oct. 2015

Elle approvisionne Sonatrach dès l’année prochaine GICA se lance dans la production du ciment pétrolier

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.