jeudi 23 mars 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

L’indice du FCE n’est plus dans le négatif
Les patrons reprennent confiance Abonnez-vous au flux RSS des articles

29 juin 2014
12:17
0 commentaire Réda Hamiani, président du FCE

L’enquête mensuelle, Baromètre des Chefs d’Entreprise du FCE, révèle le retournement de tendance de l’indice de confiance global des Chefs d’entreprise pour afficher pour la première fois une valeur neutre (zéro) contre -7 en avril. 

 

La dernière enquête mensuelle, Baromètre des Chefs d’Entreprise du FCE, a révélé que le climat des affaires en Algérie s’est encore amélioré durant le mois précédent. Cette enquête indique que le retournement de tendance de l’indice de confiance global des Chefs d’entreprise constaté en janvier 2014 laisse apparaître en ce cinquième  mois de l’année un «Trend haussier» qui s’est traduit par la sortie de l’indice de la zone négative. «L’indice affiche pour la première fois une valeur neutre (zéro) contre moins 7 en avril», précise les résultats du sondage publiés sur le site internet du Forum des Chefs d’entreprise (FCE). 

La progression de 7 points en un mois est significative et montre l’amélioration de l’activité économique des chefs d’entreprises et le climat des affaires en Algérie. Le FCE dans son enquête, a noté que «ce résultat est le fait de l’amélioration signalée particulièrement par les chefs d’entreprise des secteurs industriels et à un degré moindre par ceux du secteur des Services».

Selon la même source, les activités du secteur des industries agroalimentaires, qui traditionnellement est le mieux portant, se sont accrues durant le deuxième trimestre de l’année courante, ce qui s’exprime par un indice en amélioration de 13 points en avril par rapport à mars puis de 20 points en mai par rapport à avril. L’indice de ce secteur est passé successivement de moins 10 en mars à plus de 3 en avril et à plus de 23 en mai 2014.

Les activités des industries manufacturières hors agroalimentaire sont, elles aussi, en amélioration, ce qui donne un indice qui passe de moins 12 en avril à zéro en mai, soit une hausse de 12 points.

Il a été, toutefois, souligné que le secteur des services se caractérise par une morosité qui perdure. L’indice de ce secteur est dans la zone négative depuis le mois de mai 2013, même s’il est en amélioration de 2 points par rapport à avril (moins 9).

La tendance baissière a été signalée également dans le secteur du BTPH. En effet, une légère régression est constatée dans ce secteur ce mois-ci. L’indice de confiance pour le BTPH s’est rétracté de 5 points en affichant une valeur de  moins 4 en mai contre plus 1 en avril.

Cette même enquête a, par ailleurs, fait savoir qu’au niveau de l’Union européenne, il n’y avait pas de variation significative de l’indice de confiance global des 28 pays membres, il s’est stabilisé à moins 1,8 en avril et mai 2014.

Pour rappel, l’enquête mensuelle Baromètre des Chefs d’Entreprise du FCE est un sondage réalisé par Internet et dont l’indice est calculé sur la base de trois critères portant sur les perspectives de production, le volume des commandes et le niveau des stocks. 

Lahcene Brahmi

Sur le même sujet
11déc. 2013

L'indice de confiance des chefs d'entreprises algériens à son plus faible niveau depuis 2009 (FCE)

27juil. 2014

L’indice de confiance des chefs d’entreprises en net repli L’agro-alimentaire perd 58 points

08mai 2014

Forum des chefs d’entreprises Amélioration en avril de la confiance des patrons algériens

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.