mercredi 28 juin 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Les Finlandais pour le traitement des déchets Abonnez-vous au flux RSS des articles

28 déc. 2016
17:45
0 commentaire Tous les essais ont été non concluants

Dans le cadre d’un partenariat  établi entre la Société  des œuvres pluridisciplinaire (SOPD) de Constantine  et une entreprise finlandaise spécialisée dans le recyclage et la revalorisation des déchets, un centre de traitement des déchets sera réalisé dans la commune de Constantine. 

 

Ce projet nécessitera une enveloppe de 3 milliards de dinars  et permettra une meilleure gestion de ce domaine à travers un "système moderne de tri, de collecte, de traitement et de recyclage" des ordures. Selon les responsables de l’assainissement au niveau de la commune, l’étude de réalisation de cette infrastructure a été déjà finalisée et il ne reste que trouver l’assiette foncière. L’APC aura pour mission de superviser ''administrativement'' cette entreprise qui sera créée pour appuyer les actions dévolues à la collectivité locale. Ce projet dont l’impact sera perçu notamment dans la revalorisation des ordures à travers le modèle moderne de recyclage qui sera mis en place en collaboration
avec le partenaire étranger. Ce projet, selon les responsables au niveau de la commune, est important  pour la réduction des coûts déboursés actuellement pour gérer les déchets.A noter que la gestion des déchets pose toujours problème au niveau de la ville des ponts après plusieurs essais non concluants.

La wilaya de Constantine  a été choisie en 2014 parmi les 16  wilayas  pour la première phase de l’opération de tri sélectif en attendant sa généralisation dans tous le pays. Une opération qui s’est déroulée dans la plus grande précipitation et l’installation des bacs s’est faite de manière aléatoire. Le  système a rencontré beaucoup de problèmes et n'a jamais fonctionné. La difficulté  réside dans l'enlèvement de ces  conteneurs pour les vider. Chose  qui n'a pas été effectuée depuis, pratiquement, leur installation et ce, par manque de moyens qui nécessitent des camions à benne spéciaux.

M.E.H

Sur le même sujet
19sept. 2012

Traitement des déchets à Oran Une enveloppe de 50 millions de dinars

09août 2013

Importante évolution des techniques de gestion des déchets à Alger

20oct. 2016

Le secteur privé sollicité pour le traitement des déchets

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.