mardi 21 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le complexe El Hadjar ferme ses portes Abonnez-vous au flux RSS des articles

06 sept. 2017
15:38
0 commentaire Les barrages asséchés faute aussi de dragage

Le complexe sidérurgique d'El Hadjar, joyau de l'industrie algérienne ferme totalement ses portes faute d'eau pour refroidissement des installations. Les 4.500 travailleurs que compte le complexe sont en congé forcé.     

 

la décision est prise suite à la mise à l'arrêt du haut fourneau, principale intallation du complexe et constituant le copeur du métier. Le manque d'eau, que vit actuellement la ville de Annaba a eu raison de ce qui fut le géant de l'industrialisation en Algérie.

L'annonce a été faite en début de semaine déja par un responsable du complexe qui a estimé que les quantités d'eau nécessaires au refroidissement n'étaient pas disposnibles, malgré les quelques tentatives d'approvisionnement à partir des barrages des environs. le complexe qui produit 1.800 tonnes d’acier liquide quotidiennement va cesser de tourner rajoutant à la situation économique actuelle encore plus de difficulté. ceci, en plus de la mise au chomage technique de 4 500 travailleurs. 

Le complexe qui a besoin de 1.500 m3 par heure ne reçevait plus depuis l'été que 400 M3 d’eau, ce qui est loin de satisfaire les besoins pour la bonne tenue des machines d'autant que cette eau a commencé à se rareffier de façon alarmante car touchant toute la ville et ses périfies. 

L. Aizouni

Sur le même sujet
24sept. 2017

Le Complexe El Hadjar reprend du service

04sept. 2017

Complexe El Hadjar souffre de stress hydrique

14sept. 2017

Retour dans les prochaines 24 heures de l’eau potable à Annaba

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.