samedi 16 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Lafarge Holcim: cap sur l’innovation Abonnez-vous au flux RSS des articles

23 févr. 2017
15:36
0 commentaire Serge Dubois: responsable des relations publique de Lafarge Holcim Algérie.

Après une année de réalisations de plusieurs grands chantiers avec des investissements structurants de prés de 16 milliards de dinars, l'année de 2017, s’annonce comme une année de production et d’innovation pour Lafarge Holcim Algérie.

 

Dans ce sens, cette entreprise de production de ciment prévoit d'augmenter cette année la capacité de production de sa cimenterie Cilas de Biskra qui attiendra les 2 millions de tonnes l’année en cours et répondre ainsi de 5% à la demande nationale. Pour la production du béton prés à l’emploi, Lafarge compte produire un millions de tonnes supplémentaire cette année, a indiqué aujourd’hui, le responsable des relations publique de Lafarge Holcim, Serge Dubois, lors d’une rencontre avec la presse nationale. S’agissant des agrégats, le volume de la production de la société compte atteindre «1,2 million de tonnes pour cette année, avec la réalisation de 50 Batistore », a encore annoncé M Dubois.  

Le même responsable a tenu à signaler qu’après la mise en service de plusieurs projets en 2016 à l’instar de l’activité ciment et mortiers à Meftah et la carrière de granulats à Kef Azrou, ajoutant à cela le troisième four de plâtre COLPA. Lafarge s’intéressera, selon le conférencier, à des solutions innovantes comme les réhabilitations des tançons routiers avec des solutions plus efficaces et à des moindres coûts. 

Hakim Oumachiche, responsable de l’innovation au sein de Lafarge, a largement détaillé les avantages de la nouvelle méthode de goudronner les routes. En effet, Lafarge propose des solutions qui évitent le déplacement des remblais et des granulats, mais l’utilisation carrément de remblais issue de sol sur lequel le traçons est réalisé, ce qui permet d’économiser beaucoup de moyens et de frais. « L’entreprise réalisatrice peut économiser jusqu'à 40% de frais» a expliqué encore M. Oumachiche.

Après sa présentation sur le marché, il semble que les pouvoirs publics s’intéressent davantage a cette solution puisque un « tançons important de l’autoroute de Sud sera réalisé avec cette procédure » a annoncé encore M. Dubois. Sachant que cette solution répond parfaitement pour les exigences des cahiers de charges.

La solution propose aussi l’utilisation d’un béton traité à la place de bitume qui est « importé de l’étranger alors que le béton est fabriqué localement ». A ce propos, Serge Dubois a indiqué que Lafarge a commencé « à former son personnel pour ce nouveau produit » a-t-il souligné. 

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
14sept. 2015

Matériaux de construction Lafarge Algérie entend tirer profit de la fusion avec Holcim

25nov. 2015

Le cimentier investira près de 300 millions d’euros en 2016 Lafarge veut concilier environnement et production

15mars 2016

Ciment : Lafarge augmente sa production

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.