vendredi 20 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Foncier industriel
La superficie a atteint 14 mille hectares Abonnez-vous au flux RSS des articles

26 janv. 2014
18:04
1 commentaire Amara Benyounes, ministre du Développement industriel

Les doléances des opérateurs économiques semblent être prises au sérieux par les responsables chargés du développement industriel du pays. Les mesures prises, dans ce cadre, commencent à se concrétiser sur le terrain. 

 

A ce propos, une superficie totale de 14.000 hectares a été dégagée. Une surface qui dépasse les prévisions qui faisaient état de quelque 11.000 hectares. « Nous avons 49 projets de création de zones industrielles et les superficies prévues sont élargies à 14.000 hectares, contre 11.000 hectares », a fait savoir le ministre de l’Industrie, Amara Benyounès,   lors d’une réunion avec les opérateurs économiques, l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et le patronat pour présenter les résultats des travaux du groupe de travail sur le foncier économique installé à l’issue de la Tripartite d'octobre 2013.

Le ministre a ajouté que son département a lancé un projet de création de zones d’activités afin d'assurer une plus grande disponibilité du foncier industriel qui a toujours constitué « un frein » pour les opérateurs. Selon, M. Benyounès, « 30 % des terrains situés dans les zones industrielles ne sont pas utilisés», comme c’est le cas de la zone industrielle de Rouiba et de Réghaïa où 160 lots de terrains sont inoccupés.

Il a souligné, par ailleurs, que le document sur le foncier industriel sera remis au Premier ministre, Abdelmalek Sellal. « La chose la plus importante est de donner crédit au gouvernement d’avoir instauré le dialogue sur le foncier » a souligné Benyounès qui s'est engagé à prendre en charge le dossier du financement de l’investissement. La question du prix du foncier a été également prise en charge par les instances concernées. Évoquant cette problématique, le ministre dira que « le dossier relatif sera introduit dans la prochaine loi de finances, avec l’accord du Premier ministre ».

Pour rappel, la concession est établie moyennant une redevance de 5% de la valeur vénale du foncier et il est proposé que cette redevance locative soit de 1,5% de la valeur vénale. S’agissant de la facilitation des investissements, 18 zones industrielles dans le Sud et les Hauts-plateaux seront réalisées en priorité, a révélé le représentant du gouvernement.  

M. Chaal

Sur le même sujet
23juil. 2017

Foncier industriel inexploité: la restitution a commencé

11nov. 2015

Selon le directeur général des Domaines "Il n’y a pas de données fiables sur le foncier"

13juil. 2017

Foncier industriel : Tebboune exige un rapport

Commentaires

27 Jan 2014
Mademoiselle 14h25

Monsieur le Ministre avant de voir ce qui se passe dans les zones industrielles et de travailler hors le Ministère de l'Industrie, il faut d'abord voir ce qui se passe dans votre Ministère surtout dans votre cabinet.

Il y'a beaucoup de compétence mais malheureusement ça existe beaucoup de marginalisation, pour vous faire savoir juste un peu ce qui ce passe dans votre Ministère surtout le cabinet.

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.