lundi 27 février 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La filature démarrera en octobre au complexe Tayal Abonnez-vous au flux RSS des articles

09 juin 2016
16:17
0 commentaire 60% de la production sera exportée.

La première usine de textile Tayal, entrera en production en octobre prochain, elle sera spécialisée dans la filature, en attendant la réalisation des autres unités qui seront opérationelles d'ici 2018, a indiqué aujourd'hui, le Pdg du Tay Group, Musult Toprak.

 

Le projet de ce grand pôle industriel de textiles, issu d'un partenariat algéro-turc à Relizane, pour lequel le ministre de l'industrie et des mines Abdessalam Bouchouareb, a déposé la première pierre aujourd'hui lors de sa visite d'inspection dans cette wilaya, vise à devenir le premier site de production de textile dans le Bassin méditerranéen, ce qui contribuera au relancement de cette activité en Algérie, en substitution aux importations. Le ministre qui a aussi procédé au raccordement de l’usine en énergie de gaz, a souhaité un raccordement rapide en eau afin de permettre l'avancement adéquat des travaux.

Selon Mesut Toprak, ce projet « redynamisera la production textile dans la pays ». Et grâce à sa forte capacité, il pourra exporter 60% de sa production vers l'étranger à travers le réseau international de Tay Group.

En effet, ce grand complexe favorisera aussi l’émergence d’un tissu de sous-traitance très important" a ajouté le même intervenant qui précise aussi que pas moins de 10 000 posté d'emplois seront créés par cet investissement.

Auparavant, Bouchouareb a visité plusieurs autres projets dans la wilaya de Relizane, à l'instar de la câblerie électronique, à Sidi Khettab, une usine d’une capacité de 12 000 tonnes par an de câble de basse tension et les câbles souples. L'usine en question débutera la production effective en septembre prochain.

En outre, le ministre de l'industrie a procédé à l’inauguration de l’extension d'une autre usine de produits de l'étanchéité du groupe Metidji. Celle-ci, a procédé à la production d'un produit étanche particulier, premier du genre en Afrique.

Toutefois, dans la matinée, le ministre de industrie a visité la wilaya de Mascara, dans laquelle, il a déposé la première pierre de extension de la cimenteries de Zahana d'une capacité de  1,5 millions de tonnes par an. Un projet qui sera réalisé une entreprise chinoise, sont les signatures ont eu lieu la semaine précédente à Alger.

Par ailleurs, effectuant un saut au parc  zone industriel d'oggaz, Bouchouareb ainspecté plusieurs projets dans la zone, dans le secteur pharmaceutique et agroalimentaire.

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
21juin 2015

Elle concerne les opérateurs qui n’ont pas lancé leurs projets La LFC 2015 prévoit une nouvelle taxe sur le foncier industriel

10nov. 2014

Visite de Sellal à Oran Inauguration du Train GNL3

30août 2012

Partenariat algéro-turc dans le domaine du textile Deux complexes industriels en 2014

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.