lundi 23 janvier 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Instauration de nouvelles licences d'importations Abonnez-vous au flux RSS des articles

06 janv. 2017
14:39
0 commentaire "2017 sera l'année de la sous-traitance"

En visite dans la wilaya de Sétif, le ministre de l'Industrie et des mines Abdesselam Bouchouareb a indiqué que l'objectif de son secteur durant l'année 2017 est  d'encourager la sous-traitance.

 

Pour le ministre, son département est prêt à encourager et accompagner les investisseurs qui visent le développement de la production nationale. L'Etat assurera tous les besoins des investisseurs, rassure M. Bouchouareb, qui citera entre autre, le lancement de 4 grands projets dans le secteur de la pétrochimie, et ce, pour assurer la matière première aux investisseurs et diminuer les importations et aussi la récupération des concessions foncières qui ne sont pas encore exploiter et ce, pour les mettre au service des investisseurs.

Il dira ainsi que les entreprises nationales doivent s'impliquer dans le développement de l'industrie nationale. M. Bouchouareb citera, à titre d'exemple, l’Eurl SATREX, spécialisée dans le fabrication des pneumatiques, à augmenter sa production pour couvrir les besoins du marché nationale en matière de pneumatiques estimés aujourd'hui à 6 millions d'unités/an.  

Le ministre de l'Industrie, qui a souligné la nécessité de protéger l'économie nationale, a indiqué que le premier ministre a instruit de recenser les produits fabriqués localement qui arrivent à satisfaire les besoins du marché locale. Le ministre cite l'exemple des câbles électriques, les matériaux de construction, les produits cosmétiques qui seront probablement concernés par ces licences d'importation.

Pour le dossier du constructeur automobile français Peugeot (PSA), M. Bouchouareb a indiqué que les négociations sont en cours et que l'Etat est prêt à aller en avant ce projet. Masi, lance le ministre, l'intérêt du pays est avant tout.

M. Bouchouareb a insisté sur l'organisation du marché national. Il citera les constructeurs automobiles, dont la production nationale ne cesse d'augmenter avec un taux d'intégration qui peut atteindre les 40 % durant les 5 ans à venir. A titre d'exemple, souligne le ministre, Renault va construire prochainement son troisième véhicule en Algérie à savoir, la Clio 4.

  Il est à noter qu'un total de 9356 dossier d'investissement ont été déposés, dont 1208 dossiers ont été approuvés, durant l'année 2015 auprès de la direction de l'Industrie et des mines de la wilaya de Sétif. Il s'agit de plusieurs secteurs concernés à l'image de l'industrie électronique, pharmaceutique, agroalimentaire, construction et services. 

Concernant les zones d'activités programmées pour la réalisation au niveau de la wilaya de Sétif, les responsables locaux citent 3 zones d'une superficie supérieure à 230 hectares. Pour la situation physique des zones d'activités parc industriels, les responsables locaux indiquent que les travaux dans 9 zones d'activités ont été achevées, 3 en cours de lancement des travaux, 1 les travaux sont pris en charge par les investisseurs et 3 en cours d'études.

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
29déc. 2015

2016 sera l’année de l’industrie minière

29juil. 2015

Bouchouareb lors d’une conférence de presse "Plus de domiciliation bancaire dans les paradis fiscaux"

22déc. 2015

Prix de la qualité : Infra Rail et Venus primées

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.