dimanche 22 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

IDEOS produit en Algérie Abonnez-vous au flux RSS des articles

11 avril 2017
18:49
0 commentaire UPC produira aussi des contraceptifs

Le médicament Idéos du laboratoire Innotech international indiqué dans la correction des carences combinées Calcium-vitamine D sera produit en Algérie selon les standards Européens au niveau des laboratoires UPC de Constantine. 

 

Le lancement de la production a été effectué cet après midi en présence du Pdg du laboratoire Innotech du Groupe Innothera France, Arnaud Gobet et de Salah Arabet, Pdg des laboratoires UPC (Union Pharmaceutique Constantinoise) qui se sont unis dans un partenariat fructueux, de l’avis des deux concernés qui ont annoncé sa mise sur le marché algérien depuis un mois avec un prix de moins de 30% par rapport à celui qui était importé. Il ne s’agit pas du seul produit de ce partenariat mais, c’est le deuxième après Polygynax à usage gynécologique et dont le conditionnement se fait à Constantine depuis deux ans déjà.

Quant aux quantités de médicaments qui seront produits, ils avoisineront le 1million de boîtes pour le Polygynax et entre 800 000à 1 million de boîtes pour l’IDéos, quantités destinées à couvrir les besoins du marché national.

 A noter que le laboratoire Innotech International est implanté  dans plus de 100 pays à travers le monde et le marché algérien constitue le deuxième marché d’exportation  avec 75% des produits selon les déclarations de son Pdg qui a relevé l’enjeu important de se positionner en Algérie.  M. Arnaud Gobet n’a pas manqué de saluer les efforts du partenaire algérien tout en reconnaissant la qualité et la haute technologie  des équipements des laboratoires UPC.De son coté, M. Arabat envisage de lancer le premier produit contraceptif algérien à partir du mois de juillet en étant la première société de production des hormones de contraception.

A travers son partenariat, l’UPC  veut répondre spécifiquement au développement du médicament générique en déployant de grands efforts en matière d’investissements et d’acquisitions de matériels de haute technicité afin d’activer conformément aux normes internationales de : - Bonnes Pratique de Fabrication « BPF ».garantissant ainsi des produits de qualité pour répondre à un besoin constamment croissant en médicaments accessibles à tout le monde.

MEH

Sur le même sujet
24janv. 2017

Médicament : la bioéquivalence disponible en Algérie

07mars 2013

Yasmine Linda Benlahrech, Brand & Event manager mandatée par FSG et Pharmexcil « Les industriels pharmaceutiques algériens s’intéressent aux produits indiens »

18févr. 2016

Les professionnels de la pharmacie en quête de qualité

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.