lundi 24 juillet 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Elle approvisionne Sonatrach dès l’année prochaine
GICA se lance dans la production du ciment pétrolier Abonnez-vous au flux RSS des articles

21 oct. 2015
14:43
0 commentaire Deux cimenteries vont assurer la production de ce ciment

Le Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA) compte se lancer dans la production du ciment pétrolier, un produit actuellement importé de l’étranger.

 

L’information a été donnée mercredi par Ahmed Souidi, chef division à GICA, qui s’exprimait en marge d’une journée technique organisée à Oran sur les nouveaux projets et produits du groupe public qui compte, entre autres, 12 cimenteries.

GICA devrait assurer dès l’année prochaine la fourniture à Sonatrach de ciment pétrolier, utilisé dans le forage de puits d’hydrocarbures (pétrole et gaz) et actuellement importé.

Les besoins actuels de Sonatrach en matière de ciment pétrolier sont estimés à 100.000 tonnes par an et l’approvisionnement par GICA de ce produit permettra de réaliser une économie de 9 millions d’euros par an, a assuré M. Souidi.

Selon ce même responsable, la substitution à l’importation du ciment pétrolier est en phase d’homologation et le groupe public des ciments devrait entamer l’opération avant la fin du premier semestre 2016. « Au début, Sonatrach était réticente à l’idée de confier la production de ce type de ciment à un opérateur national en raison des contrats de sous-traitance avec les compagnies étrangères », a reconnu M. Souidi, mais la conjoncture économique actuelle a encouragé les pouvoirs publics à faire appel à Gica dans un souci de réduire les importations.

Deux cimenteries assurent la production du ciment pétrolier à savoir Ain El Kebira (Sétif) et Ain Touta (Batna).

Par ailleurs, le même responsable a rappelé que le groupe public investira 154 milliards de dinars (près de 1,5 milliard de dollars) pour financer son plan de développement sur les quatre prochaines années et qui comprend, notamment, l’extension des capacités de production de certaines de ses cimenteries ainsi que la réalisation de nouvelles usines.

Ces financements portent essentiellement sur le renforcement des capacités de production installées pour les cimenteries d’Ain El Kebira (Sétif) et de Chlef, qui seront opérationnelles en novembre 2016. Ceci devrait permettre de porter la production de GICA à 15,5 millions de tonnes par an à la fin 2016 contre 11,5 Mt/an actuellement, a-t-il ajouté.

En parallèle, les unités de Zahana (Mascara) et de  Béni Saf (Ain Temouchent) verront, elles aussi, leurs capacités de production croître de 3,5 Mt/an, d’après une communication présentée lors de cette rencontre.

De plus, trois nouvelles cimenteries sont projetées et dont l’entrée en service en 2018 représentera un apport additionnel de quatre (04) millions de tonnes par.

Il s’agit des usines de Sigus (Oum El Bouaghi), et de Bechar qui totalisent trois (03) millions de tonnes par an, alors que celle d’El Bayadh, actuellement en phase de maturation, devra produire un (1) million de tonnes/an.

A terme, la production nationale de ciments est appelée à dépasser 23 millions de tonnes par an, explique-t-on.

Le plan de développement de GICA prévoit aussi la réalisation de neuf (09) unités de concassage dont six opérationnelles avec une production prévisionnelle de sept (07) millions de tonnes de granulats par an, la réalisation de 16 stations de béton prêt à l’emploi pour une capacité annuelle globale de près de 3,5 millions de mètres cubes, l’optimisation de la conformité aux normes internationales en matières d’environnement et d’économie de l’énergie, ainsi que la diversification de la gamme de produits.

Pour rappel, la production de ciment provenant des usines GICA représente un chiffre d’affaires de 71 milliards de dinars en 2014, soit une part de 92% du bilan du groupe.

Youcef Abbas

Sur le même sujet
06déc. 2016

Ciment pétrolier : une première pour GICA en Algérie

13janv. 2016

Gica produira 23 millions de tonnes à l'horizon 2019

09mai 2015

Matériaux de construction La cimenterie Lafarge-Souakri opérationnelle en août

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.