jeudi 19 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Secteur du textile
Des Tunisiens à la recherche de distributeurs en Algérie Abonnez-vous au flux RSS des articles

19 oct. 2015
17:24
1 commentaire Rencontre «B to B» entre des opérateurs algériens et tunisiens

Dans le cadre de ses rencontres d’affaires, la Mission Commerciale Tunisienne à Alger « Tunisia Export Alger » a organisé, aujourd’hui, à l’hôtel El Aurassi, une rencontre B to B entre les professionnels tunisiens et algériens du secteur des textiles. Une occasion pour ces opérateurs d’étudier les opportunités d’affaires et établir éventuellement des partenariats dans ce domaine.

 

Plus de 30 entreprises tunisiennes activant dans différentes filières, à savoir, habillement, chaussures, cuir et accessoires, se sont déplacées à Alger à la recherche de distributeurs pour leurs marques et se positionner sur un marché dominé les importations chinoises.

Le secteur de textile est très porteur en Tunisie qui a acquis une expérience qui lui permet de conquérir, entre autres, le marché algérien. Sur le plan industriel, ce secteur se pointe à la deuxième position après le secteur industriel électrique et mécanique. Il occupe également la seconde place en ce qui concerne les exportations.  Les entreprises tunisiennes, qui bénéficient d’une réglementation assouplie et d’autres avantages, exportent presque toute leur production, notamment vers les pays européens. Aujourd’hui, la Tunisie est connue par son importante production dans la filière de textile. Elle est classée 5ème fournisseur de l’Union européenne et le 1er de la France. Le 1er exportateur mondial du maillot de bain féminin et le 2ème exportateur de pantalon homme.

Il est à rappeler que les exportations tunisiennes vers l’Algérie ont évolué de 40% pendant les deux dernières années pour atteindre 109 millions d’euros. Plus de 150 entreprises tunisiennes (PME) sont implantées en Algérie dans différents secteurs d’activités, notamment dans l’agroalimentaire, le tourisme, les matériaux de construction, les finances et les TIC avec un taux d’investissement global de 200 millions d’euros. Par contre, en Tunisie, il n’y a que 5 entreprises algériennes qui activent sur place et les exportations algériennes hors hydrocarbures vers la Tunisie sont de l’ordre de 34 millions d’euros, selon les chiffres officiels de l’année 2014.

Naima Allouche

Sur le même sujet
18mai 2017

L’Algérie 5e importateur de Tunisie

03févr. 2015

Riadh Bezzarga, Directeur de la représentation commerciale tunisienne à Alger «Doubler le nombre de PME tunisiennes en Algérie»

30sept. 2015

Construction Les patrons tunisiens en quête de partenariats

Commentaires

20 Oct 2015
Rebaine 20h00

En tant que designer en vetements avec une expérience de plus de 40 années dans les métiers de l habillement , créateur ayant fait ses preuves ; je suis écoeuré je me sens rabaissé par mes concitoyens
devant cet etat de fait .Sommes nous a ce point inutiles ,bons a rien pour en arriver là ? .Pour le désign et la création sans porter de jugement nous sommes mieux placés , la Tunisie s est spécialisée et s est fait connaitre depuis ses sous traitances et s est développer une main compétitive , il est vrai .Mais une main d oeuvre se forme , avec un materiel perfomant .Mais développer un marché porteur , une ligne de vetement
qui répond a la demande de sa clientele , qui n est ni chinoise , ni tunisienne , ni du khalidji ni européenne
et qui utiliserait les ressources et richesses du patrimoine qui sont encore méconnues , c est des Algeriens qui en sont capables .Voila ce que j ai a dire

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.