jeudi 23 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Complexe El Hadjar souffre de stress hydrique Abonnez-vous au flux RSS des articles

04 sept. 2017
12:08
0 commentaire Le barrage Echafia de 160 millions m3 de capacité est "inexploitable"

La ville de Annaba qui manque cruellement d’eau risque de sacrifier une partie de sa production en acier du fait le complexe sidérurgique Sider El Hadjar va « mettre en veilleuse » le haut fourneau faute d’eau. 

 

La déclaration a émané hier du directeur de l’industrie, Raouf Dormane qui a affirmé que dans cinq jours, soit à compter de jeudi prochain le haut fourneau ne produira plus les quantités habituelles d’acier soit, 1.800 tonnes d’acier liquide quotidiennement  « faute d’approvisionnement en eau ».

Le complexe qui a besoin de 1.500 m3 par heure se trouve dans une situation critique, il ne reçoit que 400 M3 d’eau, les services de l’ADE, jonglent avec les quantités d’eau disponibles pour satisfaire aussi la consommation d’eau potable des habitants ce qui n’a pas sans dommage sur « les deux aciéries à oxygène, actuellement approvisionnées au ralenti à partir du haut fourneau qui puise de la propre réserve d’eau du complexe, le temps de vider la fonte » avait précisé ce responsable.

Cela relève de « la mauvaise gestion des ressources d’eau » selon le syndicaliste Kouidria. Contacté par nos soins il a estimé que cet état de fait est du au manque d’entretien et à la vétusté des installations, l’assèchement du barrage conjugué à l’envasement faute de dragage des barrages à conduit à la situation actuelle.      

Des mesures d’urgence ont été décidées pour trouver des sources d’alimentation en eau pour le complexe sidérurgique dont le fonçage de forages dans la région de Chaïba dans la commune de Sidi Amar où se trouve le complexe, outre la possibilité de réaliser une canalisation d’approvisionnement à partir de l’oued Seybous. Les besoins d’alimentation en eau potable de la population de la wilaya d’Annaba sont estimés à 160.000 m3/jour et 60 % de ces besoins ne sont plus satisfaits, le barrage Echafia dont la capacité est de 160 millions m3 est « inexploitable » actuellement. Ce barrage avec celui de Meksa d’une capacité de 60 millions de M3, également dans l’incapacité de répondre aux besoins fournissaient l’essentiel d’eau potable de la wilaya.  

La fermeture du haut fourneau va occasionner, en conséquence le chômage technique d’une partie des travailleurs concernés qui seront redéployés dans d’autres activités du complexe. Le complexe Sider El Hadjar, pour rappel emploie plus de 4.500 travailleurs.

F.A

Sur le même sujet
24sept. 2017

Le Complexe El Hadjar reprend du service

06sept. 2017

Le complexe El Hadjar ferme ses portes

14sept. 2017

Retour dans les prochaines 24 heures de l’eau potable à Annaba

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.