dimanche 17 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Chute drastique des exportations en fertilisants Abonnez-vous au flux RSS des articles

04 oct. 2017
13:49
0 commentaire Un manque à gagner de 174 millions de dollars

Les exportations en fertilisants, en l’occurrence les engrais azotés et l’ammoniac, ont enregistrées une baisse significative à travers les ports d’Oran et d’Arzew durant les neufs premiers mois de l’année en cours, selon un bilan de la chambre de commerce d’Oran.

 

En effet, cette baisse est due essentiellement aux arrêts cycliques des installations de production des trois principaux opérateurs du secteur. C’est ainsi que l’on saura, selon le même bilan, que le volume des exportations d’ammoniac a chuté de 200 millions de dollars pour l’année 2016 à seulement 26 millions de dollars.

Les trois opérateurs ont fait face à des problèmes divers, pour le complexe de AOA, c’est un différend entre les deux partenaires Mitsubishi/Daewoo et les omanais, qui a paralysé des mois durant l’usine. Pour ce qui est du complexe Fertial, c’est l’absence d’autorisations qui a bloquée l’opération d’exportation d’ammoniac au cours de l’année écoulée, quant au complexe de Sorfert, dans un premier temps, c’est l’absence d’autorisation d’activité pour le prestataire chargé de l’acheminement de l’urée vers le port qui a bloqué l’opération d’exportation, et depuis le mois d’avril dernier, ce sont les pannes techniques qui paralysent le complexe.    

Ce qui est certain, les volumes d’exportations de ses deux produits phares n’atteindront jamais ceux de l’année 2016 d’autant plus que le complexe de Sorfert fait face à un arrêt de production qui semble perdurer encore longtemps, selon certaines sources.                      

Saou Boudjemâa

Sur le même sujet
13nov. 2014

Industries des fertilisants Une lutte féroce en perspective

14déc. 2015

Investissement dans l’aval pétrolier Des patrons français en prospection à Oran

24avril 2012

El Bahia Fertilizers Le plus grand complexe d’ammoniac au monde verra-t-il le jour ?

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.