lundi 23 janvier 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Chasse aux écoles privées dans la formation professionnelle Abonnez-vous au flux RSS des articles

18 oct. 2016
18:40
0 commentaire Mebarki, ministre de la formation et de l'enseignement professionnel

De passage à Bordj Bou Arreridj ou il a effectué une visite de travail Mohamed Mebarki,  ministre de la Formation et de l’enseignement professionnel a regretté ce matin que la participation du privé dans le secteur soit faible.

 

Même pour les spécialités son apport n’est pas satisfaisant a jouté M. Mebarki qui a constaté que les filières prisées par ce secteur sont liées à l’administration. «Nous souhaitons que cet apport augmente et touche toutes les spécialités», a déclaré le ministre qui a annoncé sa volonté de mener une lutte sans merci contre le trabendisme dans la formation. Des inspections seront lancées pour débusquer les écoles privées qui travaillent sans agrément ou celles qui ne respectent pas les cahiers de charges.

Le ministre qui  a assisté à la signature de 4 conventions pour la formation du personnel et l’accueil des stagiaires entre la direction du secteur et des entreprises de la région, a déclaré que ces conventions entre le secteur et ces entreprises montrent la voie à suivre en matière de développement du partenariat avec le monde économique. «Il faut que la formation soit à la disposition de l’entreprise. Ce partenariat nous permet en tant que formation professionnelle d’améliorer le niveau de notre formation et répondre aux besoins. C’est pourquoi nous insistons sur le développement de l’apprentissage qui permet aux jeunes de trouver rapidement des emplois»,  a-t-il indiqué. 

K.A

Sur le même sujet
07sept. 2013

Forte demande sur la formation touristique 35.000 places pédagogiques à l'horizon 2015

25juil. 2015

Abdessamed Reada Ghomari, Directeur adjoint chargé des relations extérieures à l’ESI "Nos diplômés ne chôment pas plus de 3 mois"

08juil. 2014

Pas de recrutement sans formation dès 2015

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.