lundi 26 juin 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Bouteflika interpelle la sphère économique Abonnez-vous au flux RSS des articles

01 mai 2017
16:02
0 commentaire "Tout le monde est concerné"

 Les travailleurs doivent préserver la paix sociale dans les entreprises. Le patronat doit se mobiliser pour accroître l'investissement dans tous les secteurs et les pouvoirs publics préserveront le pouvoir d'achat des citoyens.

 

C’est le défi à relever, formulé par le président de la République dans son message adressé à l’ensemble des travailleurs à l’occasion du 1er mai.

 En effet «  L'Algérie possède les moyens des avancées qu'elle doit encore accomplir…. elle interpelle ses enfants pour mettre davantage en valeur ses atouts réels, et les travailleurs et les travailleuses sont de nouveau interpellés par ce nouveau défi » a t-il écrit avant de détailler ce qui est attendu de chaque partie en commençant par les travailleurs qui leur a été exigé  « la préservation de la paix sociale dans les entreprises et dans tous les espaces de travail afin que les efforts investis produisent  tous leurs résultats en modernisation de l'outil de production et en progrès dans les réformes de l'environnement économique ». Le patronnât doit « se mobiliser, aujourd'hui plus que jamais, pour accroître l'investissement dans tous les secteurs et  le déployer ainsi, à travers tout le territoire national ». Ses efforts seront accompagnés par l’Etat appelé à « accompagner la promotion de l'investissement national, et en partenariat par son soutien multiforme et par l'amélioration de l'environnement économique ». De leurs cotés, les pouvoirs publics, doivent « préserver le pouvoir d'achat des citoyens par une action résolue contre toutes les formes de spéculation qui se manifestent sur le marché »

Le message du président de la République intervenant dans une conjoncture économique difficile  et « une nouvelle crise financière induite par la chute des prix du pétrole » se veut une feuille de route pour l’ensemble de la sphère économique et notamment les chefs d'entreprises appelés à se mobiliser davantage pour renforcer les investissements dans tous les secteurs avec l’assurance d’un accompagnement de l’Etat à sa charge de promouvoir l'investissement national. Le nouveau défi décrit par le Président de la République, recommande « l'amélioration de la productivité et de la compétitivité économique de sorte q

Par ailleurs, le Président de la République rappelle les acquis sociaux  des travailleurs en matière de rémunération, de protection et d'autres droits sociaux, en saluant leurs dans les différentes étapes traversées par le pays, mettant en évidence les progrès réalisés dans la prise en charge des attentes des travailleurs ainsi que les vertus du dialogue social.  Il notera que "confrontés à la crise économique qui a frappé le pays dans les années 1990 du fait de la chute des prix des hydrocarbures, les travailleurs, le patronat et le gouvernement ont solidairement fait face à cette situation difficile, par la voie du dialogue, de la concertation et de la négociation au sein de la Tripartite qui est un modèle salué mondialement par  l'Organisation Internationale du Travail ».

M. Bouteflika a relevé les droits sociaux respectés et consacrés de nouveau dans la paix restaurée et dans le développement relancé.  « le système des conventions de branches, les évolutions du salaire minimum garanti, la révision du statut général de la Fonction publique ainsi que sa grille salariale, les avancées enregistrées par la médecine du travail, et tant d'autres progrès survenus au bénéfice de nos travailleurs et de nos retraités, sont de surcroît les fruits du dialogue et de la concertation dans le cadre de la Tripartite qui vient de tenir avec succès, sa 20ème session, en mars dernier à Annaba ». 

M.E.H

Mots-clés
Sur le même sujet
01mai 2016

Message du Président Bouteflika à l'occasion de la célébration du 1er Mai

17oct. 2015

Elle s’est tenue mercredi à Biskra Tripartite : le pari du maintien de la paix sociale

24févr. 2017

24 février : Message du président Bouteflika

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.