jeudi 21 septembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Automobile : les sous-traitants seront exonérés d’impôts Abonnez-vous au flux RSS des articles

27 avril 2017
15:18
0 commentaire La nouvelle Clio IV sera commercialisée dès la fin de cette année.

Deux ans après le lancement projet de montage Renault Algérie, a invité aujourd'hui des sous-traitants afin de signer une convention et leur présenter le potentiel du marché et ses débouchés. 

 

Constatant la dynamique favorable observée par l’intervention des sous-traitants automobile, le ministre de l’industrie et des mines, en déplacement aujourd’hui à Oued Tlilet leur a promis nombre d’avantage fiscaux, " Vous aurez une exonération de la TVA sur l'importation et la production pour une période de 5 ans" a-t-il rassuré le corps des sous-traitants qui participent assidûment au relèvement du taux d’intégration dans la construction automobile.  D’autant que l’Algérie, comme expliqué par Véronique SARLAT-DEPOTTE, Directeur des Achats de l’Alliance Renault-Nissan, l’Algérie vise à augmenter son taux d'intégration pour atteindre les 42% en 2019. Ce taux est situé actuellement  autour de 28%.  Pas moins de 250 sous-traitants venus​ de différents pays, ont assisté à cette rencontre première de son genre en Algérie avec la précision que trois nouveaux acteurs assureront la sous-traitance en plus de Marture qui produit déjà des sièges et Joctal Spa la plastirurgie.

Le ministre de l'industrie et des mines Abdessalam​ Bouchouareb qui a pris part à cet événement a tenu à rappeler aux présents l’offre de climat d'affaire « stable et dynamique » afin que les sous-traitants évoluent d'une manière rapide et plus efficace. Sur le plan législatif, Bouchouareb a aussi annoncé qu'un décret exécutif régularisant le marché de la pièce détachée et un autre pour le montage en skd et ckd seront promulgués prochainement. Convaincu, a-t-il dit que la compétitivité globale de la filière automobile dépend naturellement de la « compétitivité de chacun de ses maillons", le ministre a encouragé les intervenants dans ce segment leur rappelant l’attractivité du marché national à deux heures de vol des usines européennes et constituant par-dessus tout une porte terrestre  pour le continent africain.

Les sous-traitants visent l'exportation

Certains Sous-traitants que nous avons approchés en marge de cette rencontre ont exprimé leur souhait de prendre part au marché de la pièce détachée algérien qui évolue de manière constante.  "Nous souhaitons d'abord exporter en Algérie, après nous allons étudier la possibilité d'investir" nous a confié un sous-traitant iranien de la tôlerie. Un avis partagé par pas nombre d’autres sous-traitants présent à la rencontre.

Pour le président de clusters de la mécanique de précision, Adlene Bensaci,"l'installation de ses sous traitants en Algérie relève d'une bataille que le ministère de l'industrie est entrain de mener". Selon lui il reste encore beaucoup de travail sur le terrain afin de lever définitivement les difficultés que rencontre les constructeurs et les équipementiers".

Iris se lance dans la pneumatique

Le Directeur Général de Iris fabriquant en électronique, se lancera dans la pneumatique "L'usine qui sera implantée dans la wilaya de Sétif, débutera la production en février 2018 et produira l'équivalent de 2 millions​ d'unités et fournira des pneus pour plusieurs marques qui seront installées en Algérie" à indiqué le directeur général de la société Djamel Guidom en large de cette rencontre. Ce dernier semblait confiant quant à une prise en charge significative des besoins du marché par les producteurs nationaux  en cas ou, les pouvoirs publics décideraient de réduire l'importation des pneus.  

Conventions entre Renault et Cnan

La société nationale de transport maritime Cnan et le turc Arcas ont  signé une convention avec Renault Algérie afin d'acheminer les pièces détachées de la Roumanie et la Turquie, laquelle marchandise entre dans la production des véhicules de l'usine de Oued Tlillat. A ce titre, La Cnan a mis à disposition de Renault un navire spécial pour l'importation de la pièce détachée, a souligné le directeur de Renault Algérie, Guillaume Josselin. 

Présentation de la Renault 4

Cet événement a été aussi une occasion pour la présentation de la nouvelle Clio IV qui sera commercialisée dès la fin de cette année. Guillaume Josselin directeur général de Renault Algérie, a indiqué que la fabrication débutera en novembre de cette année.  Par ailleurs, il est attendu qu'une partie de ce modèle sera destinée à l'exportation.

khelifa Litamine

Sur le même sujet
26sept. 2013

La nouvelle Symbole made in Algeria en novembre 2014 Elle sera au même prix que la roumaine

29févr. 2016

La sous-traitance, la grande absente

03avril 2013

Selon le ministre français du Redressement productif "L’usine Renault d’Oran entame sa phase pratique"

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.