jeudi 19 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Automobile : KIV signe avec le Chinois Foton Abonnez-vous au flux RSS des articles

20 avril 2017
13:26
0 commentaire L'usine sera implantée à Annaba

L'entreprise KIV a signé un contrat de partenariat avec le constructeur chinois Foton pour la création d'une joint-venture destinée à la production de véhicules lourd dans la wilaya de Annaba.

 

Lors de la cérémonie de signature qui s'est déroulée aujourd'hui à Alger, le directeur du groupe KIV Ahcene Khodja a indiqué que "le projet qui s'étale sur une superficie de 6 hectares sera réalisé avec un coût de 5,5 milliards de dinars, soit 50 millions de dollars". M Khodja a expliqué que l'usine compte produire 5000 véhicules de marque Foton pour la première année et atteindra les 50 000 unités au bout de dix ans".

M. Khodja a affirmé que l'usine commencera la production en mars 2018, avec trois gammes de camions, qui sont les 2,5 tonnes pour les Pik up et de 3,5 tonnes pour les camions légers ainsi que le 6 tonnes pour les camions lourds.

S'agissant de taux d'intégration, le même responsable a souligné qu'ils débuteront avec "un taux de 10% en première phase, qui sera constitué d'un montage SKD, pour passer à un taux d'intégration avoisinant les 30% d'ici trois ans ou le montage se fera en CKD".

L'usine de fabrication qui est en cours de réalisation est située dans la région de Annaba, elle offrira à la région "près de 200 emplois directs rien qu'au début de la production", a-t-il ajouté.

Toutefois, le même responsable a fait savoir que son groupe a élaboré un cahier de charges afin de sélectionner les sous-traitants potentiels. "Nous avons reçu quelques offres qu'on est en train d'étudier", a précisé le directeur de groupe KIV.

Selon le directeur général de la marque Foton, "le partenariat est signé sur la base de la règle 51/49%. La capacité de production "sera de 20 000 unités au cours de la première phase", a-t-il expliqué. 

De son côté, le président de la commission pour l'économie et le numérique de la ville de Pékin, a indiqué que Foton existe en Algérie depuis quinze ans, mais elle se limite à la distribution à travers le groupe KIV. Maintenant avec le changement de la loi sur l'économie, " nous avons opté pour l'investissement avec notre partenaire dans les règles dictés par la législation", a-t-il encore expliqué.

Le même responsable a profité de cette occasion pour lancer un appel aux autorités pour donner des avantages et accompagner l'investissement chinois en Algérie. Un investissement qui selon lui a démontré " sa qualité et perfection dans plusieurs domaines".

De ce fait, ce partenariat industriel qui s'inscrit dans la stratégie inscrite par le gouvernement pour le développement du secteur automobile et de la sous-traitance en Algérie, boosterait​ davantage l'industrie automobile algérienne qui est en phase d'émergence.

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
21janv. 2016

Le premier camion Hyundai sortira en avril à Batna

27juil. 2017

Le Gouvernement demande des explications à Sovac

27nov. 2016

Des voitures allemandes assemblées en Algérie

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.