jeudi 29 juin 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

11 Mrds de dollars d’importation en services Abonnez-vous au flux RSS des articles

11 avril 2017
14:39
0 commentaire 31 exposants à ce salon

Le ministre de l’Industrie et des Mines Abdessalem Bouchouareb a appelé les professionnels activant dans la métrologie à se lancer dans les investissements et le partenariat pour mieux développer le secteur.

 

Procédant à l’ouverture officielle de la première édition du salon international de la mesure, l’instrumentation, l’accréditation et la qualité qui se tient du 11 au 13 de ce mois à la Safex d’Alger, Bouchouareb a insisté sur la nécessité de poursuivre les efforts dans ce domaine qui est «un élément la souveraineté nationale». De ce fait, il a précisé lors d’un point de presse tenue en marge du salon que l’Etat a consenti de grands efforts pour soutenir tous les investisseurs qui veulent lancer des projets dans les instrument de mesures ».

Lors de sa tournée chez les exposants, le ministre a demandé plus de persévérance dans l’investissement pour répondre à la grande demande du marché. Il a rappelé ainsi, que l’Algérie importe l’équivalent de 11 milliards de dollars en matière des services. Dès lors, l’amélioration des instruments de mesures contribuera sûrement à la baisse de cette facture, a estimé encore Bouchouareb.

Rappelant le nouveau texte de loi sur la métrologie, adopté en janvier dernier par l’APN, le ministre a indiqué que ce «texte a permis de mettre en place un nouveau système de mesures basé sur des standards internationaux.» L’objectif principal de ce texte est de permettre aux produits locaux d’être aux standards et ainsi répondre à la qualité exigée sur les marchés extérieurs. La nouvelle loi constitue ainsi, un socle pour la mesure et la compétitivité nationale et internationale.

Si le secteur de métrologie est encore peu développé en Algérie, la demande sur les instruments de mesures dans le secteur de l’industrie est très importante, notamment dans le secteur de l’industrie ou tous les investisseurs sont tenus de produire aux normes s’ils veulent réellement continuer d’exister sur le marché.  

Avec plus de 31 exposants, cette exposition est une occasion pour le peu d’acteurs qui activent dans la métrologie, d’exposer leur savoir-faire dans le domaine. Les quelques pays étrangers qui ont pris part a cet événement, espèrent de leur côté, conclure des partenariats avec leurs homologies algériens.

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
08janv. 2017

Le certificat de conformité sera délivré par le Cacqe

04janv. 2017

La métrologie débattue à l'APN

09oct. 2014

Protection du consommateur : prochainement un laboratoire de métrologie

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.