dimanche 26 mars 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Bâtiment et travaux publics
L’entreprise nationale prête à reconquérir le marché Abonnez-vous au flux RSS des articles

03 mai 2015
19:04
0 commentaire Le salon "Batimatec 2015" a ouvert ses portes aujourd'hui à Alger

La 18e édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics «Batimatec 2015» a ouvert ses portes aujourd’hui, au Palais des expositions des Pins maritimes à Alger sur le thème «pour la valorisation et la promotion de la production nationale». 

 

Les producteurs nationaux rencontrés sur place entre autres ceux spécialisés dans  l’aciérie, briqueterie et agrégats ont réclamé des mesures d’encouragement, la création des organes de contrôle de la qualité pour faire face à la contrefaçon, la révision à la baisse de l’Impôt sur les bénéfices des sociétés(IBS) et la facilitation de l'accès au foncier. Avec la levée de ces contraintes, l’entreprise algérienne peut, selon nos interlocuteurs, s'affirmer sur le marché national et africain. Ces opérateurs affirment à l’unanimité que l’entreprise nationale peut relever le défi d'augmenter davantage la productivité nationale, réduire les importations des matériaux de construction et de répondre à la demande pour peu que les pouvoirs publics renforcent leur soutien aux producteurs locaux.

Pour Zine Elabidine Zouikri de l’entreprise Gif Diviudus, spécialisée dans la céramique sanitaire, les pouvoir publics commencent à appliquer les recommandations des précédentes tripartites qui visent à favoriser le produit national à celui importé. Selon lui, l’entreprise nationale dépende de la commande publique qui se reflète dans la multitude des différents programmes de construction de logements. Mais, assure-t-il toutefois, les campagnes du « Made In Algeria » et « consommons algériens » commence à avoir de bons résultats sur le terrain».

Le PDG de l’entreprise publique Somacob Bejaïa, M. Mohamadi Redouane a indiqué, de son côté, que l’opération de la restructuration du secteur public marchand a sauvé son entreprise de disparition. Selon lui, Somacob commence actuellement à récupérer ses parts de marché aussi bien au niveau local que national. Ce PDG a tenu, lors de notre passage au stand de son entreprise, à mettre en évidence l’impératif d’instaurer un contrôle rigoureux sur les transactions pour permettre aux entreprises d’évoluer dans un véritable environnement concurrentiel.  « Certaines entreprises privées concurrentes utilisent des méthodes de vente déloyales», a dénoncé M. Mohamadi, citant à titre d’exemple les transactions commerciales non facturées. « Le client préfère s’approvisionner chez ces entreprises, en raison de la baisse des prix de leurs produits », a-t-il ajouté.

Pour le responsable du département Bâtiment au niveau de l’entreprise Afitex-Algérie, la concurrence déloyale a fini par s’instaurer à travers le pays. « Nous produisons une meilleure qualité des géosynthétiques et des géotextiles utilisés dans les constructions, mais nous n’arrivons pas encore à décrocher des marchés. Nous avons des difficultés à accéder aux appels d’offres lancés par les pouvoirs publics et par ricochet nous perdons des parts énormes du marché national », a-t-il dit, soulignant que son entreprise est l’une des deux usines qui fabriquent ce genre de produits en Afrique, car cela, explique-t-il, demande une grande technologie de pointe.

Batimatec 2015, ce carrefour d’échanges d’informations, d’expertises et de présentation de nouveaux équipements et matériaux du secteur, verra la tenue de journées techniques et de conférences-débats durant lesquelles seront abordés les sujets de préoccupation et les attentes des professionnels des filières de l’industrie algérienne du bâtiment et des matériaux de construction.

Organisée par la Société Batimatec Expo en partenariat avec la Société Algérienne des Foires et Exportations (SAFEX), cette nouvelle édition du salon accueille quelque 1.200 exposants dont 640 étrangers venus de 26 pays.

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
26janv. 2015

Retard et manque de qualité dans la construction des logements Tebboune avertit les entreprises nationales réalisatrices

03mai 2012

Investissement Les entreprises italiennes hésitent

04mai 2015

La CAP plaide pour la création d'une banque dédiée au BTPH

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.