mardi 19 septembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Des centaines de demandeurs de logement protestent Abonnez-vous au flux RSS des articles

15 nov. 2016
21:23
0 commentaire Ils ne veulent pas de promesses, mais des solutions

Le ralentissement des réalisations des projets de logements publics, du à la baisse des dépenses budgétaires de ces deux dernières années, aiguise de plus en plus les tensions et la grogne sociales.

 

C’est du moins le cas dans la wilaya de Tizi-Ouzou où, l’annonce des bénéficiaires de quelque 2 200 logements LPL (logements publics locatifs) a suscité dans la matinée de ce mardi une vive protestation de plusieurs centaines de postulants qui ont investi très tôt les artères principales de la ville de Tizi-Ouzou pour exprimer leur colère.

A l’origine, le programme en question devait comprendre un quota beaucoup plus important mais, le ralentissement du rythme des réalisations et le gel de certains chantiers, en raison de l’insuffisance des moyens financiers mobilisés par le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, a fait que le programme n’est que partiellement achevé.

Faut-il noter que ce programme comprend plus de 6 000 logements, AADL, LPP, LPL et LSP, sis dans la zone d’Oued Falli où les chantiers sont lancés depuis 2009-2010 pour y installer une nouvelle extension de la nouvelle ville de Tizi-Ouzou.

Ainsi, la ville de Tizi-Ouzou a vécu la matinée d’aujourd’hui au rythme de la colère des postulants à ce programme de logement. Plusieurs groupes de dizaines de protestataires ont procédé à la fermeture de nombreux accès menant vers le chef-lieu de wilaya en recourant à l’installation de barricades de fortunes. L’objectif de leur manifestation, affirment-ils, « est d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur ce qu’ils qualifient d’injustice dont ils sont victimes. »

Les autorités locales, à leurs têtes les services de wilayas en charge du logement et de l’urbanisme, les responsables de la daïra ainsi que les membres de l’APC ont tenté vainement de rassurer les contestataires que d’autres quotas de ce programmes seront réalisés dans les mois à venir et livrés au fur et à mesure, mais sans pour autant parvenir à convaincre des centaines de pères de familles qui se disent « las d’attendre des promesses non tenues des responsables locaux ».

Mourad Allal

Sur le même sujet
18oct. 2016

Grève générale des entreprises du BTP à Tizi-Ouzou

13sept. 2013

Secteur de l’habitat à Tizi Ouzou 121 000 logements réalisés en huit ans

03avril 2016

75% des programmes Aadl à Tizi-Ouzou en souffrance

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.