dimanche 19 août 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Construction : 3 contrats résiliés Abonnez-vous au flux RSS des articles

13 janv. 2018
14:59
0 commentaire Les maîtres d'œuvre tenus de faire des rapports trimestriels

Les promoteurs ayant accusé des retards dans la réalisation des projets de construction des logements publics notamment LPL ont été sommés aujourd’hui de respecter les délais de réalisation. 

 

Les premières mesures prises aujourd’hui par le ministre à savoir des résiliations de contrats ont concerné trois promoteurs n’ayant pas respecté leurs engagements de réalisation de 2550 logements dont 809 à Tissemsilt, 400 à Ouled Zenati et 750 à Mascara.

Dix-sept autres maîtres d'œuvre à qui a ont été confiées les réalisations de 28.100 logements ont été sommés d’accélérer la cadence, des mises en demeures leur ont été adressées. C’était à l’issue d’une rencontre avec les maîtres d'œuvre concernés aujourd’hui que le ministère s’est montré particulièrement intransigeant quant aux délais de réalisations du programme de logement public dans toutes ses formules. Un nouveau calendrier a été arrêté avec l'ensemble des maîtres d'œuvre qui devront présenter des rapports trimestriels jusqu'à la réception de tous les projets programmés. Les pouvoirs publics tentent de redresser une situation préjudiciable tant pour les engagements pris pour les livraisons des programmes publics que pour les finances publiques dans la mesure où, l’Etat    accorde différentes aides directes aux promoteurs comme les abattements sur le foncier, des crédits à taux bonifiés ainsi que d'autres formes de financement notamment pour le formule LPL, financée entièrement sur le trésor de l'Etat.

Une formule qui a coûté 43 milliards de dollars et a permis, depuis sa création de loger plus d’un million de familles. Ceci, en plus d’autres types de soutien évalués à hauteur de 20 milliards de dollars en sus de 3 milliards de dollars consentis pour la prise en charge des travaux d'aménagement. Le montant global de soutien s'élève à 66 milliards de dollars.

Pur l'année en cours, il est enregistré 120 000 unité au titre de l'AADL, 80 000 logement de type habitat rural, 70 000 unités de logement public aidé (LPA) et 278 structures publiques dans le cadre de la réalisation des cités intégrées.

               

               

A.Merabetti/APS

Sur le même sujet
13sept. 2016

66% des programmes de logement à la traine à Boumerdès

19oct. 2017

Construction: le privé national privilégié

25janv. 2014

Lancement de tous les projets de logements sociaux à Alger avant la fin du 1er trimestre 2014

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.