mardi 24 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Plan d’action du gouvernement :
1,6 million de logements durant le quinquennat 2015-2019 Abonnez-vous au flux RSS des articles

30 mai 2014
15:08
0 commentaire A fin 2014, quelque 2,55 millions de logements seront lancés

Le plan d'action du gouvernement pour la mise en oeuvre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika prévoit la réalisation de 1,6 million de logements tous types confondus durant le prochain quinquennat 2015-2019.

 

Le gouvernement poursuivra la réalisation de programmes de logements publics sociaux, de logements urbains promotionnels, d'habitat rural aidé, de location-vente et de logements promotionnels publics.  Ces programmes seront multipliés pour répondre à l'ensemble des candidats éligibles notamment les jeunes et concerneront également les algériens non résidents, sur le territoire national.

Pour le logement de type location-vente (AADL), le ouvernement compte poursuivre la réalisation de 230.000 logements déjà inscrits pour satisfaire, en priorité, la demande du programme 2001-2002, et prévoit la construction de 400.000 autres unités durant le prochain quinquennat 2015-2019 pour satisfaire les nouvelles demandes.

Selon les chiffres du plan d'action, sur les quelque 2,2 millions de logements déjà programmés, environ deux millions d'unités ont été lancées (dont près de 827.000 achevées et près de 1,2 millions d'unités en cours de réalisation) à fin mars 2014. A fin 2014, quelque 2,55 millions de logements seront totalement lancés dont 650.000 pour la seule année 2014. Le lancement du reste du programme, soit 230.000 logements, est prévu après la mobilisation des assiettes foncières nécessaires.

Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement de Sellal va mobiliser le foncier urbanisable destiné à recevoir les Projets de logements avec leurs équipements d'accompagnement, accélérera le rythme de la réalisation des différents

programmes et mettra en oeuvre de nouveaux mécanismes pour renforcer la transparence et l'équité dans la distribution des logements. La mise en oeuvre d'une démarche qualitative en matière de conception et de construction pour améliorer la qualité de logements, l'industrialisation des procédés de construction de logements en introduisant les nouvelles technologies et l'intégration des matériaux locaux figurent également parmi les priorités du gouvernement qui prévoit aussi l'éradication des logements de type F1, la réservation de logements adaptés aux besoins des personnes à mobilité réduite. Pour permettre un rééquilibrage de l'armature urbaine et la maîtrise de leur croissance, le gouvernement compte poursuivre la création de nouvelles villes et agglomérations autour des grands centres urbains tout en mettant en place une politique rénovée de la ville.

Concernant la cession des logements réceptionnés ou mis en exploitation avant le 1er janvier 2004, le gouvernement a décidé de proroger le dispositif qui accordait des avantages concernant le prix de référence du mètre carré en introduisant d'autres avantages pour faciliter la cessions des biens concernés. Ainsi, ce dispositif, qui a pris fin le 31 décembre 2010, a été prorogé jusqu'au 31 décembre 2015. En outre, le prix de cession de référence du mètre carré est passé de 14.000 à 12.000 DA.

N.Benarab

Mots-clés
Sur le même sujet
04nov. 2014

Logements location-vente Le paiement par anticipation autorisé

17sept. 2014

Le ministre de l’Habitat l’a affirmé Vers un programme AADL III

09févr. 2014

Programme des logements LPP Tebboune insiste sur les délais

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.