jeudi 14 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Recettes douanières en 2013
Une hausse de 18,29 % Abonnez-vous au flux RSS des articles

18 nov. 2013
13:30
0 commentaire Des chiffres en progression

Les recettes douanières, représentant les droits et taxes exigibles recouvrés par les services des douanes ont connu une hausse de 18,29% durant les dix premiers  mois de cette année.  

 

Selon les chiffres avancés par la direction générale des douanes, les droits et taxes exigibles recouvrés durant cette même période s’élèvent à 748 milliards de DA, soit 9,3 milliards de contre 632 milliards de DA durant la même période en  2012.

M Ibrahim Aballou, directeur de la fiscalité et du recouvrement à la douane considère que la hausse des recettes douanières en 2013 est le résultat d'une bonne maîtrise de l'assiette fiscale et des éléments de la taxation, «même si l'augmentation de la valeur des importations explique en partie cette évolution positive ».

Cette progression a concerné l'ensemble des recouvrements budgétaires perçus par l'administration des douanes mais avec des proportions différentes.  Dans ce sens, les droits de douanes ont augmenté de plus de 18% soit 311 milliards de dinars. La même tendance est constatée pour la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) qui a progressé de 17% de janvier à octobre 2013 pour atteindre 354 milliards de dinars.

Quant à la taxe intérieure sur la consommation (TIC), elle a évolué de 83%, soit 9,7 milliards de DA. Les recouvrements des autres droits et taxes ont atteint 6,2 milliards de  DA durant cette période.

Globalement, les droits et taxes recouvrés par les services des douanes durant cette période représentent un taux de réalisation de 137% par rapport à l'objectif de 313 milliards de DA, fixé initialement par la loi de finances 2013.

Des 748 milliards de dinars recouvrés durant cette période, 681 milliards de dinars ont été versés au budget de l'Etat, 63 milliards affectés au fonds commun des collectivités locales et 3 milliards de DA aux comptes d'affectation spéciale, selon les chiffres consolidés de la douane.  Par ailleurs, la recette principale d'Alger port couvre, à elle seule, prés de 17% du total des recettes recouvrées avec un montant de plus de 126 milliards de dinars.

Khelifa Litamine

Mots-clés
Sur le même sujet
01août 2016

Les ports secs d’Alger couvrent 16,44% des recouvrements

29janv. 2014

Recettes douanières de l'Algérie Hausse de plus de 18% en 2013

24avril 2016

1,171 milliards de dinars non recouvrés

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.