jeudi 21 septembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La Banque mondiale revoit ses prévisions pour 2013
Une croissance de 3,4 % pour l’Algérie Abonnez-vous au flux RSS des articles

16 jan 2013
12:52
0 commentaire Siège de la Banque mondiale

La Banque mondiale (BM) a tablé sur une croissance de 3,4 % pour l’économie algérienne au cours de l’année 2013.

 

La même institution prévoit 3,8% pour l’année 2014 contre 4,3% pour 2015. Il s’agit globalement d’une révision à la hausse des taux annoncés précédemment par cette banque, notamment en ce qui concerne les années 2013 et 2014. Les taux prévus initialement étaient respectivement de 3,2 et 3,6%.   

A ce propos, la Banque mondiale a expliqué ses nouvelles prévisions par le dynamisme que connait le pays en matière d’investissement mais aussi la progression constatée récemment au niveau de l’extraction du pétrole et du gaz. Par ailleurs, une baisse de la balance des comptes courants est prévue par l’institution de Bretton Woods qui la situe à 4,7%  du PIB en 2013, 4,1% en 2014 et 3,8% en 2015. Les prévisions initiales relatives aux années 2013 et 2014 étaient de 9,8 et 7,6%.

Par ailleurs, la Banque mondiale  a fait certaines recommandations essentiellement liées à l’investissement étranger. Selon cette institution, l’Algérie devrait encourager les investissements étrangers dans le domaine des hydrocarbures afin de répondre à la demande locale croissante sur le carburant. Une demande motivée par l’élargissement du parc automobile algérien.  Pour diversifier l’économie algérienne, la BM estime que l'investissement hors hydrocarbures représente une solution adéquate.

Concernant la croissance dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), la BM a indiqué que la hausse du PIB de cette région « devrait être ramenée à 3,4% en 2013 pour remonter à 3,9% en 2014 et à 4,3% en 2015 », vu les contrecoups du climat d'incertitude politique et des troubles que la plupart des pays de cette région subissent.

D’autre part, la BM table sur un taux de croissance en hausse pour l’Afrique subsaharienne. Elle prévoit une hausse continue de l’ordre de 4,9% en 2013, de 5,1% en 2014 et de 5,2% en 2015. Par ailleurs, la zone euro restera la moins performante avec une croissance négative de -0,1% en 2013 avant de remonter lentement à +0,9% en 2014 et à +1,4% en 2015.

Lydia Yahia

Sur le même sujet
13juin 2012

Selon la Banque mondiale Une croissance de 2,6% pour l’Algérie en 2012

11juin 2014

Alors que la balance des comptes courant risque d’être négative dès 2015 Algérie : un PIB en hausse jusqu’à 2016

07oct. 2014

Selon un rapport du FMI Le taux de chômage atteindra 11.3% en 2015 en Algérie

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.