mardi 21 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Ansej
Remboursement de 65% des prêts accordés depuis 1996 Abonnez-vous au flux RSS des articles

19 juil. 2015
14:26
1 commentaire Plus de 1,74 milliard DA remboursés de janvier à mai 2015

Selon le Directeur général de l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes, le taux de recouvrement des prêts auprès de l'Ansej s’élève à 65% depuis le lancement de cette agence en 1996.

 

Alors que des milliers de projets initiés dans le cadre de l’ANSEJ n’ont pas été concrétisés, les responsables ne cessent d’affirmer que ce dispositif a eu des résultats satisfaisants. D’ailleurs, selon le DG de l’ANSEJ, Mourad Zemali, plus de 1,74 milliard DA de crédits, accordés aux jeunes promoteurs dans le cadre du financement de leurs projets d'activités, ont été remboursés durant les cinq premiers mois de 2015.  Il dira même que le montant des prêts non rémunérés (PNR) remboursés par les jeunes promoteurs depuis le lancement de l’agence s'élève à « près de 17 milliards DA, soit un taux de remboursement de 65% de la totalité des PNR accordés ».

Le même responsable explique que le remboursement des PNR intervient après avoir effectué le règlement des crédits bancaires accordés aux jeunes promoteurs pour le financement de leurs projets. Ainsi, il a rappelé que plus de 50.000 autres projets d'activités des jeunes ont été validés par le Comité de sélection et de validation pour bénéficier prochainement de financements.

La politique d'accompagnement des jeunes promoteurs  représente, selon le responsable, « un souci quotidien des pouvoirs publics qui veillent à apporter davantage de modifications afin de mieux assouplir les procédures ». D’ailleurs, explique M. Zemali, depuis l'existence du dispositif ANSEJ, un total de « 13.608 micro-entreprises réalisées par les jeunes promoteurs ont été dissoutes », soit moins de 5% des micro-entreprises créées, y compris ceux qui ont déclaré faillite après avoir monté leurs projets.

M. Zemali, a évoqué le rôle du Fonds de garantie qui indemnise à hauteur de 70% les crédits bancaires accordés aux jeunes promoteurs, faisant savoir que les équipements dont ont bénéficié les concernés dans le cadre du même dispositif, seront revendus afin de « récupérer un maximum de crédits ». Il a ajouté que 13.750 autres micro-entreprises ont connu des difficultés de remboursement de leur dette, soit 5% du total des projets réalisés, ajoutant que des mesures d'accompagnement sont destinées à ces micro-entreprises afin de les aider à surmonter leurs difficultés.

Par ailleurs, il a révélé que 260 jugements ont été prononcés depuis le lancement de l'ANSEJ à l'encontre des jeunes promoteurs pour avoir détourné les crédits dont ils ont bénéficié pour financer leurs projets.

Notons que plus de 344.621 projets ont été financés depuis le lancement du dispositif ANSEJ, générant ainsi 828.968 emplois directs.

I.N

Mots-clés
Sur le même sujet
07sept. 2017

Rééchelonnement des dettes ANSEJ

23avril 2014

Dispositif Ansej Lancement d’un formulaire unique d'inscription

26avril 2016

L’ANSEJ assainit les dossiers de ses contractants

Commentaires

19 Jui 2015
SLIMAN 18h51

Les responsables de cette organisation ne sont pas dignes de confiance, car ils ne répondent jamais aux correspondances, même quand elles apportent des suggestions pratiques et fort intéressantes, de la part d'ingénieurs algériens expérimentés qui offrent bénévolement leurs services pour aider les jeunes à se lancer dans la petite industrie. Preuve en est que ces gens-là ne se préoccupent que de savoir ce qui peut grossir leurs comptes en banques.

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.