jeudi 14 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

PLF pour 2018 voté à la majorité Abonnez-vous au flux RSS des articles

26 nov. 2017
13:58
0 commentaire Cap sur le rééquilibrage du budget de l'Etat

Le projet de loi de finance pour l’année 2018 est passé comme une lettre à la poste au regard de la majorité et ce, malgré le vote contraire du FFS, RCD, le Parti des Travailleurs et des islamistes. 

 

Le projet de loi de finance a enfin été voté presque dans son intégralité si l’on exclut la disposition se rapportant à l’impôt sur la fortune, tombée rappelons le, sur proposition de la commission des finances et du budget.  Le ministre des finances, a appuyé les appréhensions de la commission à ce sujet en déclarant qu’effectivement ses services ne disposent pas de moyens adéquats pour appliquer cet impôt dans toute sa rigueur.      

Le gouvernement, va donc entamer son travail en faisant de l’équilibre budgétaire sa priorité.  L’objectif est d’y arriver dans les cinq prochaines années. Pour l’année prochaine, le déficit global du trésor prévu devra régresser pour être ramené à près de 9% du Produit intérieur brut (PIB). L’ajustement a été opéré dans la ventilation des dépenses donnant une réduction du budget de fonctionnement  de 7 milliards de dinars par rapport à l'exercice en cours soit, un budget total de , 4.584 milliards de dinars et une «hausse exceptionnelle» du budget d'équipement proposé pour 2018. Ainsi, les Autorisations de programme retenues pour l'année prochaine s'élèvent à 2.270 milliards de dinars contre 1.397 milliards de dinars en 2017, tandis que les crédits de paiement inscrits pour 2018 s'élèvent à 4.043 milliards de dinars contre 2.291 milliards de dinars en 2017. Ce qui devrait couvrir la relance des projets gelés dans les secteurs de l'éducation nationale, la santé, et des ressources en eau, ainsi qu'un effort plus soutenu en direction du développement local. Ceci, parallèlement au maintien de l’aide de l’Etat pour les franges sociales vulnérables.  Les transferts sociaux seront, l’année prochaine en 20 en hausse de 8%, gage de la poursuite de la politique sociale. 

A. Merabetti

Sur le même sujet
11nov. 2017

PLF 2018 : le débat à compter de demain

04oct. 2017

Le texte intégral du communiqué du Conseil des ministres

19nov. 2017

PLF 2018 : L’impôt sur la fortune ne sera pas voté

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.