lundi 21 mai 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Ould Kablia au sujet du crime organisé transnational
Nécessaire coopération entre les pays Abonnez-vous au flux RSS des articles

09 avril 2013
15:26
0 commentaire Daho Ould Kablia, ministre de l’Intérieur

 

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia a exprimé, aujourd’hui, son inquiétude face à la progression du crime organisé transnational.

 

"Le crime organisé transnational comme le trafic de drogue, le blanchiment d’argent, l’immigration illégale et la cybercriminalité, a pris des dimensions préoccupantes. Il s’est rapidement adapté à l’évolution de nos sociétés, constituant, ainsi, un réel danger sur les plans politique, économique et social", a-t-il déclaré repris par l’APS.

Ould Kablia qui intervenait à l’occasion de la 15ème conférence des ministres de l’Intérieur des pays de la Méditerranée occidentale (CIMO), s’est attardé sur les effets de ces fléaux sur la jeunesse prenant comme exemple la propagation inquiétante de la drogue.

Il a encouragé, dans ce contexte, l’échange d’information entre les pays afin d’endiguer la progression de la criminalité dans ses différentes facettes.  Le ministre de l’Intérieur a également parlé de la cybercriminalité qui progresse au rythme du développement technologique. Les législations existant actuellement dans un certain nombre de pays n’évoluent cependant à la même cadence. 

"Les instruments juridiques ne sont pas encore en mesure de l’arrêter",a-t-il affirmé. L’Algérie a bien promulgué des lois relatives à la cybercriminalité mais la coopération avec d’autres pays sur cet aspect précis reste primordiale, selon le ministre.

A.B

Sur le même sujet
16nov. 2015

Pour combler le vide juridique Un projet de loi réprimant le départ des jeunes pour le "djihad"

23nov. 2017

Cinq pays africains élaborent leurs stratégies de lutte contre la cybercriminalité

10févr. 2014

M. Sellal appelle à la création de l'organisation "Afripol" pour une meilleure coordination des efforts en matière de sécurité

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.