dimanche 24 septembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Alors que la croissance économique est en nette hausse
Le PIB par habitant de l'Algérie en repli en 2014 Abonnez-vous au flux RSS des articles

17 août 2015
16:55
0 commentaire Le PIB est à 5.460,1 dollars/habitant en 2014 (Photo liberation.fr)

Dans sa publication sur les comptes économiques du pays, l'Office national des statistiques fait état d’une baisse de la croissance hors hydrocarbures et du PIB par habitant de l'Algérie en 2014.

 

Selon l'ONS, le produit intérieur brut (PIB) de l’Algérie a atteint 17.205,1 milliards de dinars, soit près de 213,5 milliards de dollars en 2014, contre 16.643,8 milliards de dinars en 2013. L’économie algérienne a en effet réalisé une croissance de 3,8% en 2014 contre 2,8% en 2013, une amélioration est due essentiellement, à la reprise du secteur des hydrocarbures « qui semble avoir rompu en 2014 avec le cycle de baisse d'activité ».

En revanche, l’organe des statistiques indique que le PIB par habitant de l'Algérie a enregistré une légère baisse en 2014 en s'établissant à 5.460,1 dollars/habitant contre 5.474,9 dollars en 2013 et 5.449,6 dollars en 2012.

Concernant la croissance du PIB hors hydrocarbures, l’ONS affirme qu’elle a reculé à 5,6% contre 7,1% en 2013. La décélération du PIB hors hydrocarbures s'explique notamment par les baisses d'activité dans l'agriculture et le BTPH, selon la même source qui précise que le PIB hors agriculture a connu une croissance de 3,9% en 2014 contre 2,3% en 2013.

Le secteur des hydrocarbures a reculé de 0,6% par rapport à 2013 où il avait enregistré une forte décélération estimée à -5,5%. En dépit de cette légère baisse, il s'agit, estime l’ONS, d'une amélioration notable, car, explique-t-il, ne fait pas perdre de point de croissance au PIB ». « Ce secteur, du fait de son poids important dans la structure du PIB algérien, faisait, en effet, perdre régulièrement quelques points de croissance en raison du ralentissement important de son activité depuis 2006 », rappelle-t-on.

L’office indique toutefois que la croissance importante de la production des hydrocarbures enregistrée en 2014 ne s'est pas vraiment répercutée sur la croissance globale du secteur du fait du différentiel important existant entre les prix sur le marché intérieur et les prix sur les marchés extérieurs.

Idem pour les exportations d'hydrocarbures qui ont enregistré une baisse de 8% en 2014 passant à 58,5 milliards de dollars contre 63,7 milliards de dollars en 2013. Concernant les échanges extérieurs, l'ONS précise que les importations globales avaient atteint 5.502,4 milliards de dinars en 2014 réparties entre 4.765,3 milliards de dinars de marchandises et 737,1 milliards de dinars de services.

N.I/APS

Sur le même sujet
18août 2015

Selon les statistiques de l’ONS Baisse de 0,6% de l'activité des hydrocarbures en 2014

21janv. 2017

Le PIB a ralenti en 2016

26mai 2014

Selon les prévisions du ministère des Finances Un PIB de 227 milliards de dollars pour l’Algérie en 2014

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.