jeudi 19 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le marché des assurances stagne Abonnez-vous au flux RSS des articles

20 juin 2016
15:16
0 commentaire Siège du conseil national des assurances.

La structure du marché des assurances en Algérie demeure statique sur plusieurs plans. A en croire les chiffres élaborés par le Conseil national des assurances (CNA) sur l’évolution de ce marché au cours de 1er trimestre de cette année. 

 

Le chiffre d'affaires du marché des assurances pour les trois premiers de cette année a connu une stagnation, puisque il a évolué d’une manière très légère, s’établissant à 36,7 milliards de dinars, contre 36,6 milliards de dinars pour la même période de l’année précédente a indiqué le CNA. Pour leur part, les indemnisations demeurent encore dominées par les assurances dommages dont essentiellement les dédommagements pour véhicules.

Les assurances dommages continuent ainsi d'accaparer la part de lion avec 91,8% du total du marché, contre 6,6% pour les assurances de personnes, précise la même source.

Les assurances dommages ont réalisé un chiffre d’affaire de 33,7 milliards de dinars contre 33,6 milliards de dinars en 2015. L’assurance automobile reste la principale branche du marché des assurances de dommages, avec plus de 59% des parts de marché, elle cumule un total de 20 milliards de dinars, soit une hausse de 2,5% comparativement à la même période 2015.

Pour sa part, la branche incendie et risques divers (IRD), qui représente 33,5% du marché des assurances dommages, a enregistré une croissance de 12,3% avec un CA de 11,3 milliards de dinars.  

Par ailleurs, il est constaté que les sociétés d'assurances publiques dominent le marché des assurances dommages avec une part de 76,7% du marché pour un chiffre d’affaire de 25,8 milliards de dinars. Dans un autre chapitre, les assurances de personnes demeurent encore loin du potentiel du marché, puisque’ leurs chiffres d’affaire a été de 2,4 milliards de dinars (+15,6% entre les deux périodes de comparaison).

La cadence de règlement des sinistres régresse de 4%

Cette évolution s'explique par la hausse du chiffre d'affaires de la branche « prévoyance collective » avec une croissance de +156,2% en raison du renouvellement d'un important contrat en assurance "Groupe". De même pour la branche «accident» qui a progressé de 5,9%.

La part des assureurs privés a atteint 31,6% pour les assurances de personnes avec une production de 768,6 millions DA.

Les indemnisations des assurances de dommages ont atteint 11,8 milliards de dinars dont 82,1% affectées à l'assurance automobile pour un montant de 9,7 milliards de dinars de sinistres réglés.  Le stock des sinistres à payer pour l'ensemble des assurances s'élève à 64,9 milliards de dinars à fin mars 2016.

Quant à la cadence de règlement des sinistres, elle a régressé de 4% pour l'ensemble du marché. Les assurances de personnes marquent un taux d'évolution de 22,7% contrairement aux assurances de dommages qui ont fléchi de près de 5%.

 Sur un autre plan, l'activité de la réassurance a enregistré un chiffre d’affaire de 6,7 milliards de dinars, contre 6,9 milliards de dinars, soit une baisse de 2,5%. 

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
22déc. 2014

Bilan des 9 premiers mois de 2014 Hausse de 8,4% du chiffre d’affaires des assurances

10mars 2016

Assurances: hausse du chiffre d’affaire en 2015

11juin 2014

Il a atteint 33,7 milliards de DA au 1er trimestre 2014 Algérie : hausse de 7% du chiffre d'affaires des assurances

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.