jeudi 25 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La Caisse de recouvrement des cotisations dissoute Abonnez-vous au flux RSS des articles

15 nov. 2016
18:02
0 commentaire Un arrêté sur son organisation interne a été pris en 2011

Créée par décret exécutif en 2006, sur proposition du ministre du Travail de l’époque, la caisse nationale de recouvrement des cotisations de la sécurité sociale n ‘a jamais été opérationnelle. D’ailleurs, elle a été dissoute l'année passée et ses missions ont été attribuées à la CNAS. 

 

La directrice de recouvrement et du contentieux au niveau de la Caisse nationale des assurances sociale (CNAS), Mme Hind Nessah, qui a assuré une formation au profit des journalistes, a indiqué que la Caisse nationale de recouvrement n'a jamais existe réellement depuis la promulgation du décret de sa création en 2006, pour des raisons qu’elle ne « connaît pas ».

La Caisse en question devait être lancée en 2010, dont la mission principale est de « diminuer la fraude et les malversations qui caractérisent le marché du travail en Algérie ». Un projet qui a vu son échec avant même sa mise en place.

Au sujet de la formation qui a porté sur le recouvrement des cotisations de la sécurité sociale dispensée par la directrice du recouvrement et de contentieux au niveau de la CNAS, Hind Nessah a indiqué que «l'objectif de la CNAS est d'investir dans l'excellence. Ainsi, elle veille à la préservation des droits des travailleurs et des employés aussi », a-t-elle lancé avant de souligner « s’affilier à la sécurité sociale est un acte citoyen, car l'amélioration des recouvrements vise l'amélioration des prestations de la CNAS. »

Lors de son intervention, la responsable a évoqué le développement remarquable qui a été réalisé ces dernières années en matière de recouvrement, et ce, a-t-elle souligné, en mettant en place un programme ambitieux de reforme.  Elle évoquera les différentes facilitations et mesures mises en place pour inciter et encourager les employeurs à se déclarer à la sécurité sociale.

Dans le même ordre d’idée, Mme. Nessah a rappelé les objectifs atteints de la CNAS et ce, après la mise en place des mesures de LFC 2015, rappelant que 200 000 bénéficiaires de ces mesures, dont 150 000 privés. La même responsable a indiqué que 20 000 employeurs ont bénéficie des échéanciers de payement. Elle dira également que 15 000 employés se sont présentés aux agences de la CNAS et déclarer ainsi plus de 34 000 salariés.

La CNAS veut, à travers ces formations au profit des journalistes, mettre en valeur les différentes activités initiées par ses services. Elle veut occuper au mieux le terrain médiatique, en entretenant une relation durable avec les journalistes spécialisés et traduire également le message de la CNAS auprès du public. Il est attendu aussi, la consolidation des relations avec les médias, en leur offrant un nouvel espace d’information, ainsi que l’outillage des journalistes des différents supports médiatiques nationaux, pour couvrir les questions ayant trait aux droits des assurés sociaux.

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
31juil. 2016

Les relevés de carrière des années 90 disparus

17mars 2015

El Ghazi l’a affirmé aujourd’hui «Des milliards échappent à la CNAS»

14avril 2014

Ce nouveau service sera opérationnel dès demain La Cnas lance la télé-déclaration

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.