mardi 21 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Son rythme annuel était de 3,5% en octobre dernier
L’inflation baisse à 2,6% en novembre 2014 Abonnez-vous au flux RSS des articles

28 déc. 2014
15:46
0 commentaire Les prix à la consommation enregistre une légère baisse de 0,6%

L’Office national des statistiques a dévoilé le taux d’inflation durant le mois de novembre de l’année en cours. Ainsi, le rythme d'inflation annuel s'est situé à 2,6% en novembre dernier contre 3,5% en octobre, et ce, après avoir connu une stagnation durant juillet, aout et septembre. 

 

Depuis janvier 2014 où il avait atteint 2,7%, le rythme d'inflation annuel a marqué un net recul pour s'établir à 1,6% en juin dernier, avant de se stabiliser à 1,5% entre juillet et septembre pour rebondir en octobre à 3,5%, puis se situer à 2,6% en novembre 2014, alors qu’il était de 3,9 au cours du même mois en 2013.

Cette baisse s’explique, selon le bilan l’ONS relayé par l’APS, par le recul des prix à la consommation, qui ont connu une hausse de 2% en octobre dernier avant qu’ils enregistrent une légère baisse de 0,6% en novembre, soit un taux proche de celui observé le même mois en 2013 (-0,8%).

D’ailleurs, cette légère baisse de l'indice des prix à la consommation en novembre dernier et par rapport au mois d'octobre de la même année s'explique, analyse l’Office, par un recul de près de 1,4% des prix des biens alimentaires induite par une baisse de 2,7% des prix des produits agricoles frais. L’Institution relève, en novembre dernier et par rapport à octobre, un recul de plus de 20% des prix des fruits frais et plus de 10% des prix des légumes frais.

Toutefois, il est mis en exergue dans le rapport   une hausse de près de 14% des prix des viandes de poulet, de 8% des poissons frais, de 7,44% de la pomme de terre, de 2,3% des œufs et de 0,7% de la viande de mouton. En rythme mensuel, les prix à la consommation ont connu une hausse de près de 6,4% en novembre 2014 par rapport au même mois de 2013. Cette variation s'explique par une augmentation de 9,2% des prix des biens alimentaires due notamment à un accroissement de 15,9% des prix des produits frais.  L’enchérissement des prix concerne remarquablement la pomme de terre avec +107,8%, les légumes frais à hauteur de presque 32%, la viande de poulet 21% ainsi que les fruits frais qui ont atteint une progression de 14%. S’agissant des produits alimentaires industriels, des biens manufacturés et les services, les augmentations enregistrées sont respectivement de 2,9%, de 3,5% et de 4,7%.

Pour ce qui est des prix à la consommation, l’Office retient une hausse de 2,7% entre janvier et nombre 2014, par rapport à la même période de l'année 2013, sachant que toutes les catégories des produits ont connu des augmentations. L’ONS énumère, dans son étude, que les prix des produits alimentaires ont augmenté de 3,6% avec une hausse de 4,8% pour les produits agricoles frais et de 2,5% pour les produits alimentaires industriels. 

Il y a lieu de souligner que les prix des services n’ont pas été épargnés par la hausse. Ils ont grimpé, durant cette même période, de plus de 3,6% par rapport à la même période de 2013, tandis que ceux des produits manufacturés ont enregistré une légère variation haussière de près de 1%, selon les statistiques de l'office.

Pour rappel, le gouvernement table sur un taux d'inflation de 3,5% pour 2014 et de 3% pour 2015, contre 3,3% en 2013. 

Mahmoud Chaal

Sur le même sujet
27oct. 2014

Selon les statistiques de l’ONS pour le mois de septembre Le rythme de l’inflation passe à 1,6%

22avril 2014

Elle poursuit sa tendance baissière entamée en 2013 L’inflation en Algérie recule à 2% en mars

19janv. 2015

Alors que l’indice des prix à la consommation demeure en hausse L’inflation chute à 2,9% en 2014 en Algérie

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.