dimanche 23 avril 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

«L’e-paiement a été retardé par l’environnement» Abonnez-vous au flux RSS des articles

15 oct. 2016
12:53
0 commentaire Mme Nawel Benkritly, DG de la Satim.

Nawel Benkritly, DG de la Société d'Automatisation des Transactions Interbancaires et de la Monétique (SATIM), a considéré que l’essentiel n’est pas dans le retard de lancement de l’e-paiement car il n’est jamais trop tard pour bien faire. Selon Benkritly, c’est l’environnement qui n’était pas adéquat pour la réussite du fonctionnement de l’e-paiement.   

 

L’Econews : Est-ce que vous ne pensez pas que l’Algérie a accusé un retard en matière de lancement de l’e-paiement et du e-commerce ?

Nawel Benkritly : Je ne pense pas qu’on est dans l’heure du bilan, mais plutôt dans celle du lancement. Si nous parlons du retard, je dirai que tout est relatif. En  retard par rapport à quoi ? Car cette opération nécessite la mise en place d’un environnement pour cet écosystème, car ça ne sert à rien de lancer quelque chose pour arriver à un résultat négatif. Donc aujourd’hui nous sommes dans le bon lieu et le bon moment pour lancer l’opération d’e-paiement. Nous avons préparé l’environnement pour  pouvoir démarrer en toute sécurité avec l’approbation de tous les acteurs et l’ensemble des intervenants dans la chaine, y compris l’internaute. Comme vous le savez aussi, n’y a pas longtemps internet était très aléatoire. Donc lance l’e-paiement sur internet pas très stabilisé ne vaut pas le coup. Mais aujourd’hui c’est un pas de géant que nous venons de faire  grâce à la mobilisation de tous les moyens nécessaire pour sécuriser les opérations et assurer le gouvernement et les citoyens qu’en cas de fraude les opérations seront bloquées.  

Mais jusqu'à présent l’opération est limitée à un réseau restreint ?

Ce n’est pas un réseau restreint, cela concerne plusieurs banque de la place et certains autres web marchants  qui sont à ce jours certifiés et peuvent entrer dans l’opération. Par contre, ce qui est restreint, c’est l’ouverture du e-commerce aux grands facturiers en l’absence d’une loi sur le e-commerce. Maintenant, nous avons un processus qui est lancé et qui va intégrer au fur et à mesure plusieurs web marchands.  Après nous pouvons passer aux services, comme l’hôtellerie, la location de voiture, etc. La dernière étape touchera le e-commerce au sens large, notamment après la promulgation de la loi.

Quel est le rôle de la Satim dans l’opération d’e-paiement ?

Nous sommes un opérateur interbancaire comme pour le retrait ou le paiement. La Satim gère la plateforme de routage interbancaire qui permet des transaction d’une banque à une autre sur le GAB , CPE ou bien le e-paiement. Nous avons toute la plateforme pour le e-paiement qui permet d’identifier le porteur et le web marchand ce qui permet une sécurité supplémentaire sur le net. Donc nous sommes un opérateur interbancaire pour toutes les banques de la place.

Est-ce que le niveau du débit actuel ne perturbe pas les opérations d’e-paiement ?

Vous savez actuellement avec la 3g, ou d’autres connexions, vous pouvez consulter vos factures  et Air Algérie a lancé la vente des billets depuis un bon moment. Et pour le paiement vous avez besoin du même débit que celui  avec lequel vous consultez les factures. Il suffit juste de cliquer  sur le mode de paiement, alors qu’avant il fallait se déplacer à l’agencer pour terminer le paiement.

Revenant aux distributeurs que vous gérez, nous en sommes à combien actuellement sur le territoire national ?

Hors Algérie poste nous sommes à prés de 3000 distributeur dans tout le territoire. Le nombre suit un programme de développement des banques.  A chaque fois qu’il y a une agence qui s’ouvre y a un distributeur qui s’ouvre avec elle.  Il y a même des distributeurs qui sont déplacés, comme ceux des centres commerciaux ou bien des gare routières. Et il ya un programme de développement des Gab. 

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
05mars 2017

Lancement de l’e-paiement à la Sonelgaz

04sept. 2016

Ooredoo lance le service e-paiement

11oct. 2016

Lancement du télépaiement avant la fin de l'année

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.