jeudi 16 août 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Incendie de l’Hôtel des monnaies
Ecran de fumée Abonnez-vous au flux RSS des articles

21 aoû 2012
14:16
0 commentaire La Banque d'Algérie a été rassurante

 

Les raisons de l’incendie qui s’est déclenché dimanche  dans les locaux de  l’Hôtel des monnaies  d’Alger restent inconnues. 

 

La Banque d’Algérie qui a rendu public un communiqué laconique a été également très peu loquace quant à l’ampleur des dégâts occasionnés par  l’incendie qui aurait pourtant duré plusieurs heures.

Afin d’en savoir plus nous nous sommes rendus à l’Hôtel des monnaies d’Alger, un lieu réputé aussi discret que sécurisé. Si cette deuxième qualité a été rudement mise à l’épreuve du feu, la première est restée, pourtant, intacte. « Nous n’avons aucune information à vous fournir », nous dira un agent  abordé au moment même où le portail de l’établissement se refermait derrière un véhicule qui venait d’entrer. « Il faut patienter, les responsables sont très occupés pour communiquer autour de l’incident », ajoute l’employé manifestement pressé de nous voir disparaître derrière le portail automatique en mouvement.

Aucune information ne sera fournie et il faudrait se contenter du communiqué de la Banque d’Algérie. Ce document précise que l’incendie  s’est déclaré dimanche à 22 heures et qu’il « a touché les bureaux des services des études et un espace de transit du papier fiduciaire avant son transfert vers les ateliers de production » ajoutant que les dégâts matériels ont été minimes et qu’aucune perte humaine n’est à déplorer.

Ce que ne précise pas le communiqué c’est l’heure à laquelle l’incendie a été maîtrisé. Interrogés, les riverains témoins de cet incident affirment que l’incendie s’est déclenché vers 18heures et n’ont pas à 22 heures et qu’il n’a été maîtrisé que vers 7heures du matin, le lendemain. Il s’agissait donc d’un incendie important. « Une quarantaine de véhicules de pompiers ont été nécessaires pour arrêter l’incendie », affirment-ils.

A travers l’écran de fumée qui entoure cette histoire, un élément attire l’attention. Aucune alarme n’a été entendue lors du déclenchement de l’incendie. Pourtant  « lors de l’incendie qui a frappé cet établissement durant les années 1990 deux alarmes se sont déclenchés », assurent des habitants du quartier. « La différence entre les deux incendies, c’est l’absence du son des alarmes dans le deuxième. On ne comprend pas vraiment ce qui est arrivé à ses alarmes», affirme un riverain.

Nous avons, par ailleurs, tenté de prendre attache avec le Conseil de la monnaie et du crédit ainsi que  la Direction de la protection civile mais aucun responsable habilité à communiquer n’était disponible.

Notons qu’une enquête a été ouverte pour identifier les circonstances dans lesquelles a eu lieu l’incendie de l’hôtel des monnaies. Mis à part les raisons de ce feu, l’autre question importante est de déterminer les pertes générées au cours de la nuit du dimanche à lundi.

 

 

Par Ahmed Gasmia [ Le contacter ]

Mots-clés
Sur le même sujet
30août 2012

La Banque d’Algérie au sujet de l’incendie de l’hôtel des monnaies "Les dégâts n'ont pas dépassé le 1%"

28janv. 2018

Incendie au siège d'Algérie Poste

19déc. 2012

En direct L’incendie de la Grande poste maîtrisé

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.