lundi 11 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Croissance de 6% chez Salama Assurances Abonnez-vous au flux RSS des articles

21 févr. 2017
15:37
0 commentaire Benarbia a dénoncé la concurrence déloyale qui sévit dans le secteur

La compagnie d’assurance privée Salama a fait un chiffre d'affaires de plus de 5 milliards de dinars en 2016 réalisant un taux de croissance de 6% par rapport à l'année d'avant. 

 

Dans une réunion d’évaluation de l’exercice de 2016 tenue aujourd’hui à Alger, le directeur général de la compagnie Mohamed Benarbia a souligné que ce résultat est réalisé surtout grâce à la rentabilité obtenue lors de troisième et quatrième trimestre de l’année, soit une augmentation de +9 et +23% qui viennent sauver les déficits constatés lors du premier semestre de l’année de l’année en question et ce, grâce à la rentabilité de branche incendie et construction. Des chiffres qui viennent encourager le staff management qui prévoit se voit pousser des ailes et prétendre à des résultats meilleurs pour l’année en cours. « Nous projetons un résultats de 5,3 milliards de dinars pour cette année soit plus de 7% » a indiqué Benarbia lors d’une conférence de presse tenue à cette occasion.

Avec un tel résultat, la Salama prend possession de la deuxième place sur la liste des compagnies d'assurances privées en Algérie et, compte la maintenir voir l'améliorer grâce aux nouveaux produits devant être lancés au courant de cette année. Il s’agit notamment du produit assurances pour familles « familly Takaful » qui va combler le vide de ce genre d'assurance que la compagnie ne pratique plus depuis 2011, année de séparation entre les deux type d'assurance. Salama ambitionne aussi de s'attaque au secteur agricole, puisque selon son directeur général, « ce segment est mal pris en charge » au niveau national. De ce fait, Salama prépare actuellement un nouveau produit destiné aux agriculteurs conçu sur trois étapes et devra répondre aux besoins du monde rural. A l’occasion, le directeur général s’est montré intransigeant et déterminé à maintenir le cap de la croissance, il adressa de ce fait aux responsables de la trentaine d’agences déficitaires des avertissements de « redressements » voir des fermetures en cas de résultats négatifs successifs.

Evoquant la concurrence sur le marché des assurances, Benarbia a mis en doute les résultats de certaines compagnies qui selon lui, « ne respectent pas les taux des provisions technique » et « affiche des résultats anormaux » par rapport à leurs portefeuille. Dans ce sens, il a expliqué que le l’audit imposée ces derniers temps par la commission de supervision des assurances au niveau du ministère des finances « est venue après le grand doute des déclarations de certaines compagnies de leurs niveaux de provisions».

Benarbia a dénoncé aussi la concurrence déloyale qui sévit dans le secteur et dont l’impact est la mise à mal de « l’image de marque de sa compagnie». outefois, le responsable reste confiant quant à l’avenir du marché malgré des assurances marqué toutefois par le ralentissement suite au recul des investissements que connait l’économie nationale.  

khelifa Litamine

Sur le même sujet
16déc. 2014

Salama Assurances Algérie 4,6 milliards DA de chiffre d’affaires attendus pour 2014

19août 2014

Son Dg l’a affirmé dans une conférence de presse Salama Assurances va créer une filiale d’assurances vie

12juil. 2012

D’ici la fin de l’année en cours Trois nouvelles sociétés en bourse

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.