mardi 16 octobre 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Bientôt, la déclaration douanière par net Abonnez-vous au flux RSS des articles

25 janv. 2018
19:25
0 commentaire 102 affaires contentieuses et plus de 500 opérations de saisie

Les opérateurs peuvent désormais, faire leurs déclarations afférentes aux procédures douanières via un système éléctronique, le directeur général des Douanes affirme que  ça ne saurait dépasser le premier semestre de cette année. 

 

La modernisation des services des douanes, se met en place par la mise en place prochaine d’un nouveau système d’information de la douane algérienne. Un avis d’appel d’offre sera bientôt lancé pour choisir un organisme d’accompagnement spécialisé afin de pouvoir adapter le projet aux nouvelles technologies a, aussi annoncé ce responsable.

Ceci, en parallèle à la généralisation à l’ensemble du territoire national du traitement des formalités des TPD ( titre de passage en douane) en ligne lancé l’année dernière au profit des voyageurs et ce, avant la fin du premier semestre en cours ce qui, va améliorer les prestations de services. Il est aussi prévu, par ailleurs que durant les prochains mois, que les des textes d’application du nouveau code des douanes soient achevés. Sur les 50 textes d’application de ce code, 40 textes entre décrets e et arrêtés exécutifs sont déjà finalisés.

Quant au bilan, fait à l’occasion des festivités de la journée mondiale des douanes, il est noté un gain substantiel enregistré en 2017 au titre des recettes douanières du port d'Alger qui ont atteint plus de 131 milliards de dinars, avec une hausse de 5.66% par rapport à l'année précédente. Reste que cette augmentation des recettes est due essentiellement à la hausse de la TVA, passée l’année dernière de 17% à 19% et aux flux des opérations de dédouanement des véhicules, les services de douanes enregistrent 11 000 opérations effectuées.

Quant aux performances de gestion, il a été signalé une recette de 157 milliards de centimes représentant la valeur des marchandises saisies. Ce qui représente une hausse de 220% par rapport à l’exercice précédent. Le bilan fait ressortir  614 unités contrefaites d'une valeur de 94 millions DA, 102 affaires contentieuses et plus de 500 opérations de saisie ordinaire. Les bureaux des douanes d'Alger port ont saisi 8900 unités de produits pyrotechniques destinés au marché local, plus de 4000 comprimés psychotropes, 23 fusils de chasse, 3 pistolets antiques, un sabre, 63 caméras de surveillance, 77 véhicules utilisée dans le trafic et le camouflage des marchandises (contre 44 véhicules en 2016), près de 400 oiseaux (canaris), outre des produits alimentaires, des vêtements, téléphones mobiles et accessoires. Quant à la valeur des infractions de transfert liées aux opérations d’importation elle est estimée à 21 milliards de dinars.

A. M

Sur le même sujet
22janv. 2017

Les conteneurs débarqués au port en hausse de 2,5%

26janv. 2015

Plus de 101.000 véhicules au port de Mostaganem en 2014

26janv. 2014

Hausse de plus de 30 % des recettes douanières du port d’Alger en 2013

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.