mardi 30 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Une usine de panneaux photovoltaïques à Ouargla Abonnez-vous au flux RSS des articles

26 mars 2017
08:05
0 commentaire Un projet qui coûtera 10 millions de dollars

En partenariat avec une société allemande et une autre espagnole, le groupe Zergoun et frères s’apprête à monter un projet de fabrication de panneaux solaires dans la wilaya d’Ouargla.  

 

Le groupe qui se spécialise à travers sa filiale Zergoun Green Energy (ZGE) dans les énergies renouvelables, prévoit de produire grâce à ce projet l’équivalent de 160 MW et de doubler les capacités de l’entreprise dans les années à venir.

Selon le Président directeur général du groupe, Rahmoun Zergoun, que nous avons rencontré en marge du Salon International des Hydrocarbures (NAPEC) à Oran, «le coût du projet est estimé à environ  10 millions de dollars et permettra de créer plus d’une centaine d’emplois».  L’entrée en production est «prévue pour la fin de cette année, au maximum début de l’année prochaine», a-t-il ajouté.

L’objectif de cet important investissement est d’accompagner le programme national des énergies renouvelables de 4000 Mw que le ministère de l’Energie compte lancer d’ici 2030. «ZGE produira des panneaux photovoltaïque en utilisant les dernières technologiques», a expliqué le responsable.

Des technologies qui permettront à ce groupe industriel de s’imposer sur le marché de cette énergie et lui ouvriraient certainement, selon les souhaits de ses dirigeants, des possibilités d’exportation, puisque Zergoun prévoit de vendre ces panneaux en Afrique où il existe un grand potentiel de 70 GW.

S’agissant de la main d’œuvre, le groupe compte beaucoup sur le savoir-faire de la diaspora algérienne à l’étranger : «Nous disposons d’un vivier très riche d’experts algériens dans les plus grandes firmes mondiales qui ne demandent qu’à participer à l’essor du mix énergétique de leur pays», a indiqué le Pdg du groupe.

Pour précision, le gouvernement est en phase de lancement d’un méga projet dans les énergies renouvelables et, est déjà en quête de partenaires étrangers pour la réalisation de cet ambitieux programme. L’intérêt que portent les industriels algériens à l’industrie des énergies renouvelables devrait s’accentuer davantage dans les années à venir et leur permettre d’acquérir un savoir-faire et prendre part à ce marché. 

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
18mars 2017

Centrale photovoltaïque: début d’un projet de 10MW

21déc. 2013

Projet de modules photovoltaïques Sonelgaz attribue le marché aux chinois

19mai 2014

Il est actuellement en négociation avec des partenaires étrangers Condor prévoit de nouveaux projets pour 2014

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.