mardi 30 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Sonelgaz prospecte le marché malien Abonnez-vous au flux RSS des articles

30 mars 2017
11:43
0 commentaire La coopération s'intensifie entre les deux pays

La coopération algéro-malienne dans le secteur de l’énergie s’intensifie de plus en plus. Une importante délégation de la Sonelgaz s’est rendue au Mali pour élaborer une feuille de route permettant d’atteindre rapidement des résultats tangibles.

 

La mission en question s’inscrit dans le cadre de la volonté des plus hautes autorités des deux pays liés par des trais multiséculaires, affirmée lors de la 12e session de la grande commission mixte de coopération algéro-malienne, tenue à Bamako les 3 et 4 novembre 2016, de jeter les bases d’une véritable Coopération économique, commerciale, sociale et culturelle plus poussée entre les deux pays.

Cette grande commission mixte a engagé les responsables des deux Etats à poursuivre la coopération dans les domaines de la formation et de la promotion des échanges culturels, du partage mutuel du savoir et des savoir-faire. Elle a été l’occasion de conclure des accords de coopération dans plusieurs domaines dont celui de l’énergie. La mission de la Sonelgaz, vient à peine un mois après la visite effectuée, du 19 au 21 février 2017, à Alger, par le ministre malien de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseïni Maïga, et traduit pour l’«engagement d’Alger aux côtés de Bamako pour relever les défis du secteur de l’énergie».

Le ministre de l’Energie Noureddine Bouterfa, avait incité les entreprises algériennes spécialisées dans le domaine des énergies à aller en Afrique et au Mali pour participer à la construction de ce secteur important. D’ailleurs, après l’intervention du ministre malien de l’Energie, M. Bouterfa avait exprimé l’importance de prendre part dans la réalisation des projets d’investissement maliens dans le secteur de l’énergie. Il avait souligné également que l’Algérie est prête à accompagner le Mali dans la réalisation de ce grand projet d’énergie.  

Le secteur électrique du Mali se caractérise principalement par une croissance moyenne de 10% sur une période de plus de dix ans. Pour soutenir cette croissance, le secteur doit tout mettre en œuvre maintenant pour réhabiliter les infrastructures existantes, effectuer des investissements de développement dans les sous-secteurs «Production, Transports et Distribution de l’Energie» pour soutenir cette croissance à deux chiffres qui se traduit par un doublement de l’activité tous les sept ans. Il s’agit également de procéder à des innovations en matière de gestion de la clientèle, afin d’améliorer les performances de la société.

N.I

Sur le même sujet
20févr. 2017

Energie: Amimer Energie investit au Mali

11avril 2017

L'Algérie a intensifié l'exploration énergétique

30avril 2013

Sixième commission mixte algéro-russe Plusieurs accords en discussion

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.