jeudi 23 mars 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Sonatrach lance un appel d’offre d’un milliard de dollars Abonnez-vous au flux RSS des articles

26 mai 2016
11:19
0 commentaire Sonatrach poursuit son expansion

La société nationale des hydrocarbures, Sonatrach a procédé hier au lancement d’un avis d’appel d’offre pour la présélection des entreprises qui vont construire six stations de compression pour un  coût total d’un 1 milliard de dollars a annoncé l’agence de presse Reuters qui cite, les sources du groupe pétrolier.

 

Le projet en question fait partie d'un programme d’expansion des pipelines,  de compression et des stations de pompage estimé à plusieurs milliards de dollars pour les quatre prochaines années, l’objectif étant d’améliorer la capacité de pompage du gaz algérien dans les champs de Sud du pays.

A note que les participants au dernier forum algéro-européen sur l’énergie tenu le mardi dernier à Alger, ont longuement évoqué l’importance du gaz algérien pour l’Europe. Dans ce sens, les partenaires européens, ont appelé l’amélioration du climat des affaires afin d’améliorer davantage les partenariats. Pour sa part, le ministre de l’anergie Salah Khebri, a indiqué que la Sonatrach prévoit un investissement de 74 milliards de dollars dans les quatre ans à venir, toute en rassurant les clients du pays, sur la disposition de l’Algérie, pour une fourniture stable et fiable de l’énergie notamment le gaz dans le futur.

Pour rappel, toujours dans ce programme, 16 entreprises internationales ont été présélectionnées par la  Sonatrach en 2014, dont Bonatti, Techint Group, Chine Pipelines pétroliers et Technicas Reunidas.

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
17juin 2014

Suite à la coupure du gaz russe à l’Ukraine La Turquie s’intéresse au GNL algérien

18avril 2013

Prévention, sécurité et protection de l'environnement Sonatrach y consacre 91 milliards DA

29janv. 2013

Le gazoduc visé par une attaque terroriste à Bouira n'a pas subi de dommages

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.