vendredi 17 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Pétrole: les groupes pétroliers en profitent Abonnez-vous au flux RSS des articles

02 nov. 2017
15:18
0 commentaire Petrochina a fait un bénéficie net en hausse de 290%

Tant d’effort est consenti par les exportateurs de pétrole pour redresser les cours et profiter des recettes de leurs productions pour surtout pallier le déficit budgétaires induits par la chute drastiques des prix depuis trois ans. Mais, réellement et dans les faits ce sont les groupes pétroliers mondiaux qui en ont surtout profité. 

 

Le bilan de ce troisième trimestre de l’année a été plus que profitable au géant pétrolier Royal Dutch Shell dont le bénéfice net a été multiplié par trois il a atteint 4,087 milliard de dollars sur le trimestre, contre 1,375 milliard un an plus tôt. Au total, son chiffre d'affaires s'est élevé de près de 23% à 75,830 milliards de dollars générés par l’activité de raffinage, de la chimie et de la production nette en hausse de 2%. .

De son coté, le géant pétrolier BP a fait un bénéfice net  de 1,77 milliard de dollars en hausse de  9% au troisième trimestre de cette année. Durant cette période ce gros producteur a tiré profit de ses activités du raffinage et de la distribution et lancé 3 nouveaux projets de production. Le groupe pétrolier pourtant affecté par la chute des cours de ces dernières années a su se redresser grace au développement des activités connexes ce qui lui permit de s’accommoder aisément d’un baril à  moins de 50 dollars. Les chinois ne sont pas en reste, le géant Petrochina s’inscrit dans la même logique d’évolution que ses concurrents en affichant des bénéfices plus que satisfaisants avec une hausse de 290%. Une performance avérée surtout qu’il y’a à peine une année, ce groupe chinois a vu son bénéfice net descendre de 80%.  Son chiffre d'affaires trimestriel a bondi de 17% pour s’établir autour de 62 milliards d'euros. L’autre chinois a faire de même est Sinopec, qui confirme sa place avec une hausse de bénéficie de 13% sur un an. Son bénéfice net au troisième trimestre est estimé à 1,5 milliard d'euros.  Lesquelles performances chinoises sont attribuées à la résistance de la croissance économique de la Chine, qui a dopé la consommation de produits pétroliers raffinés de plus 6,6% sur les neuf premiers mois de 2017 et la demande de gaz naturel de plus 16%.

L. Aizouni/agences

Sur le même sujet
30juil. 2013

British Petroleium Les résultats en deçà des attentes

04août 2014

GE met le cap sur l'Afrique 2 milliard de dollars seront investis

04nov. 2017

Découverte au Mexique d'un important gisement de pétrole et de gaz

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.