mercredi 18 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Pétrole: la Russie prévoit de participer à une réunion avec l’Opep Abonnez-vous au flux RSS des articles

16 août 2016
15:14
0 commentaire Un baril a atteint 49 dollars ce mardi.

Après une nette amélioration enregistré lundi, les prix du pétrole peinaient à progresser ce mardi pendant les échanges européens.  Vers 18h GMT,  le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 49,51dollars, sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 33 cents par rapport à la clôture de lundi.

 

Les prix de l'or noir ont progressé la semaine dernière sur un marché qui s'interroge sur un possible accord entre les grands pays producteurs, membres ou non de l'OPEP, pour réduire l'excès d'offre qui pèse sur le marché. En effet, l'or noir a gagné du terrain depuis la semaine dernière. L'espoir des membres et non membres de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP)  sur d’éventuel  accord qui  freine la production s’agrandir davantage.

Ceci se passe dans un contexte de progrès mesurés concernant un accord de stabilisation de l'offre entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et la Russie. En effet, cette dernière avait annoncé,  aujourd’hui, par le bais de son ministre de l'Energie, qu’elle prévoit de participer en octobre à une réunion avec l'Organisation des pays exportateurs de pétrole. Dans un communiqué, Alexandre Novak a indiqué qu'une délégation russe s'était rendue au siège du cartel pour évoquer la tenue d'une future réunion du Dialogue énergétique Russie-OPEP, leur format régulier d'échanges. « Une rencontre est prévue en octobre à Vienne, la date précise sera déterminée par les voies diplomatiques dans un futur proche », a-t-il déclaré. Lors de sa visite à Vienne, la délégation russe a discuté avec l'OPEP de la situation actuelle sur le marché du pétrole et des prévisions concernant son évolution ainsi que des aspects de la coopération entre Moscou et l'organisation, a précisé le ministère russe. De son coté, le président de l'OPEP, le Qatari Mohammed Bin Saleh Al-Sada, avait annoncé la semaine dernière une réunion informelle de ses pays membres en marge du 15e Forum international de l'énergie organisé du 26 au 28 septembre à Alger, rappelle-t-on.

Il y a beaucoup d'optimisme sur les marchés. Les membres de l'OPEP commencent à prendre sérieusement en compte le fait que les prix ont été trop bas pendant trop longtemps, a estimé Carl Larry, de Frost and Sullivan.  Un gel de la production est possible car, s'il y a des membres de l'OPEP qui pompent à des niveaux records, d'autres pays du cartel, comme le Venezuela ou l'Algérie, n'ont pas les moyens d'extraire du pétrole à de tels niveaux de prix, a estimé Carl Larry, reconnaissant qu'un gel était bien plus probable qu'une baisse de la production.

Lynda Mellak

Sur le même sujet
06déc. 2016

Le prix du baril continu sa progression

11mai 2017

Le Brent à près de 51 dollars jeudi à Londres

27sept. 2016

Téheran et Ryad sur la même longueur d’onde

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.