mercredi 26 avril 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Mise en conformité des pompes à essence à Oran Abonnez-vous au flux RSS des articles

26 janv. 2016
11:27
0 commentaire Beaucoup d'usagers ont fait le même constat à Alger.

173 stations d’essences disséminées à travers le territoire de la wilaya d’Oran sont sous la menace de fermeture par le centre de métrologie légale.

 

En effet, plus de 571 stations ont fait l’objet d’une inspection inopinée durant l’année 2015, selon une source proche de cette institution. Cette opération, a concerné surtout les compteurs des pompes à essence suite aux désagréments et aux interrogations de certains automobilistes qui se sont plaint de la rapidité d’épuisement de leur plein de carburant. «Sans vouloir jeter l’opprobre sur qui que ce soit, nous dira notre interlocuteur, des usagers du secteur du transport se sont légitimement «interrogés» sur un plein de carburant qui se volatilise plus rapidement que de coutume. 

Un délai d’un mois a été accordé aux stations ciblées pour se mettre en conformité avec la réglementation en vigueur en apportant les réajustements et les réglages nécessaires aux compteurs de distribution sous peine de fermeture.

La deuxième phase de cette campagne de contrôle a débuté, selon nos informations, hier à travers Oran en partenariat avec la direction des mines et touchera, nous fait-on savoir, 570 stations. Cette campagne intervient juste après la mise en application de l’augmentation des prix du carburant telle que contenue dans la loi de Finances.

Sur un autre registre, l’on apprendra que 542 hangars et autres aires de stockages de produits pétroliers et parapétroliers ont fait l’objet d’un contrôle de conformité au cours de la même période.

Saou Boudjemâa

Sur le même sujet
15juil. 2013

Trafic de carburant ¼ de la production exportée illégalement

03août 2016

La consommation de l'essence sans plomb en hausse de 11%

10août 2013

La pénurie de carburant à son comble à Ouargla

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.