lundi 26 juin 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le prix du baril continu sa progression Abonnez-vous au flux RSS des articles

06 déc. 2016
10:56
0 commentaire La Russie a confirmé sa participation à la réunion de samedi

Les cours du pétrole continuaient de grimper toujours soutenus par l'annonce de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) d'une limitation de sa production. Le baril de Brent en livraison en février 2017 valait 54,67 dollars.

 

Le rebond des cours de pétrole se poursuivait dès l’annonce de l'OPEP sur la  limitation de la production de ses membres dès janvier 2017. La remontée des prix s’invite davantage à l’approche de la réunion Opep et non-Opep prévue samedi prochain à Vienne pour discuter et finaliser l’accord sur la diminution de leur offre. 

La Russie, qui n'est pas membre du cartel mais figure dans le trio de tête des principaux pays producteurs avec l'Arabie saoudite et les Etats-Unis, a réitéré, aujourd’hui, sa volonté de soutenir la reprise des prix. Annonçant sa participation à ladite prochaine réunion Opep et non-Opep, la Russie s'est dite prête à réduire son offre de 300 000 barils par jour, soit la moitié de l'effort demandé par l'OPEP aux pays non membres. Moscou a donc tout intérêt à un rebond durable des cours, d'autant que réduire sa production est relativement peu douloureux: sa production se trouve cet automne à des niveaux record pour la période post-soviétique, à 11,2 millions de barils par jour. Participera à cette rencontre, le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak.  La baisse de réduction prévue par Moscou s'appliquerait à toutes les compagnies pétrolières russes à égalité, a-t-il indiqué.

Pour rappel, le 30 novembre, les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) sont parvenus à un accord sur une réduction de leur production de 1,2 million de barils par jour à partir de janvier 2017.

Lynda Mellak

Mots-clés
Sur le même sujet
22janv. 2017

Vienne: l'accord entre l'Opep et non Opep respecté

01déc. 2016

Après l’accord de vienne : les cours s’affolent

17févr. 2016

L’Iran rejoint l’Arabie Saoudite et la Russie

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.