dimanche 23 avril 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La Russie et l’Opep cherchent un compromis Abonnez-vous au flux RSS des articles

27 janv. 2016
13:03
0 commentaire Les pays du Golf joueront-ils le jeu ?

Des négociations entre la Russie et l’Organisation des pays producteurs de pétroles (Opep) sont en engagées pour trouver une solution de compromis à la chute durable des prix du pétrole, rapporte l’agence américaine de l’IAF Advisor, spécialisée dans le conseil en matière d’énergie.

 

Pour le moment, les discours restent prudents au sein du cartel et de la puissance rivale russe. L’objectif attendu de cette éventuelle entente est de réduire le volume de production de l’or noir afin d’arriver à stabiliser les prix et rétablir l’équilibre entre l’offre et la demande. Si les cours du pétrole sont passés légèrement, au cours de la séance de mardi dans le vert hier, c’est grâce à ces négociations, qui auraient dû, selon les experts être engagées depuis longtemps.  Un grand pas pour les deux parties et une bonne nouvelle pour le marché pétrolier en déprime depuis plusieurs mois.

Pendant longtemps, la Russie a refusé de rejoindre le cartel et de coopérer avec lui pour ramener les prix du pétrole à des niveaux acceptables. L’état catastrophique actuel du marché pétrolier qui plombe les ressources de la Russie et celles des membres de l’Opep, les contraint à se réunir pour trouver des solutions. Selon l’agence de presse russe ITAR-Tass, la Russie a décidé de coopérer avec l’Opep à la demande du géant pétrolier Lukoil qui « avait demandé au Kremlin de travailler à un accord de production avec le cartel ».

Rappelons que les tensions entre les deux puissances rivales avaient commencé lorsque la Russie et les Etats-Unis avaient refusé de réduire leur volume de production. Ce qui a incité l’Arabie Saoudite à maintenir à deux reprises inchangé le volume de la production du pétrole. Par ailleurs le Koweït et l’Irak, allié de l’Arabie Saoudite ont exprimé leur crainte de ne pas aboutir à un compromis si l’Arabie Saoudite n’adhère pas. Le pari n’est pas encore gagné.

Samira Bourbia

Mots-clés
Sur le même sujet
01févr. 2016

L’ex-URSS et l’Arabie Saoudite trouvent un compromis

11févr. 2016

Le désaccord Opep et hors-Opep plombe le pétrole

05sept. 2016

Pétrole: le prix du baril bondit de 5%

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.