jeudi 21 septembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

L’après Pétrole passé au crible Abonnez-vous au flux RSS des articles

04 avril 2017
19:04
0 commentaire Identifier de nouvelles stratégies d’investissement

La wilaya de Relizane est la première halte dans le programme tracé par la CACI dans l’objectif de valoriser cette localité.

 

Une localité en phase de devenir un grand pôle industriel dans les filières textile, mécanique et agro-industrie. Elle abritera demain une rencontre nationale sous le thème «L’Économie Algérienne de l’après Pétrole. 

Cette journée nationale qui se tiendra au palais de la Culture Mohamed Issiakhem de Relizane s’inscrit dans  le cadre d'une démarche initiée visant à organiser des rencontres sur la micro-économie à travers toutes les wilayas du pays pour la dynamisation des territoires et la proximité des actions de promotion de l’investissement aux niveaux local et régional décidée par la Chambre de commerce et d’industrie pour son programme 2017. Les thèmes abordés seront axés sur l’identification des nouvelles stratégies d’investissement, l'identification des principaux domaines d’investissement potentiels, la promotion des territoires notamment les zones industrielles et enfin les mesures incitatives consenties par les pouvoirs publics pour promouvoir les secteurs prioritaires à fort potentiel économique.

La CACI aspire à mobiliser toutes les expertises pour soutenir les objectifs poursuivis par l’Algérie en vue de poser les bases d’une croissance future durable créatrice de richesse et d'emplois pour rompre avec la dépendance aux hydrocarbures. «Nous avons la ferme volonté de dynamiser les chambres de commerce au niveau local et sortir avec des propositions objectives et pragmatiques que nous soumettrons aux pouvoirs publics pour améliorer l'environnement de l'entreprise qui doit être placée au cœur du développement » avait déclaré le Président de la CACI.

Les travaux de cette journée seront divisés en trois parties. La première sera consacrée à l’état des lieux et valorisation du potentiel local et la deuxième aux perspectives et stratégie de transition énergétique nationale. Quant à la dernière partie, les professionnels et experts y développeront les stratégies alternatives de diversification des investissements pour une économie durable et compétitive. Parmi les experts et professionnels qui animeront cet événement économique, on notera  Abdelmadjid Attar, économiste, ex-ministre de l’Énergie, ex-Pdg de la Sonatrach, Amine Akbi, du Centre de Recherche dans les énergies renouvelables, Kader Touzi, DG recherche CDER, ex-Directeur du Centre Nucléaire et  Yacine Djeridane, directeur du Centre de Développement des technologies avancées. Et pour discuter de la diversification économique et potentialités sectorielles, des industriels sont invités tels que Adel Bensaci, sous-traitant de Boeing, Djamel Limane, directeur Industrie Automobile Bejaia et Kamel Haddar, entrepreneur, concepteur de "imadrassa.com".

M.E.H

Sur le même sujet
30oct. 2014

Kaci Ait Yala, Président de la CACI en France «Une base potentielle de 200 milliards d’euros»

05avril 2015

Mohamed Chami, DG de la Chambre Algérienne de Commerce et d'Industrie «La CACI cherche à être plus visible»

06mars 2015

Elle a été au centre des préoccupations de la 30e réunion du CIE L’économie verte est l’avenir de l’Afrique

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.