samedi 27 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

GNL : l'Algérie exporte 52% de sa production Abonnez-vous au flux RSS des articles

16 mars 2017
14:27
0 commentaire Il existe quatre groupes de production de GNL

L’Algérie a augmenté ces trois dernières années ses capacités de production de gaz naturel liquéfiée (GNL) pour atteindre les 56 millions de mètres cube par ans grâce aux deux projets réalisés à Skikda et à Arzew.

 

C'est ce qui a été annoncé par le ministre de l'Energie Nouredine Bouterfa aujourd'hui lors de la séance des questions orales au conseil de la nation.

Le ministre a expliqué que l'État avait consacré un grand programme de développement pour le GNL. Ainsi, après l'incident de 2004 dans la raffinerie de Skikda, un projet est lancé quelques années plus tard. Lequel a été livré en 2013 avec une capacité de production annuelle de 9,98 millions de mètres cubes. Ainsi. Il a permis de combler le manque à gagner induit par l'incident qui a touché la raffinerie de Skikda.

Dans la même perspective, un autre projet a été lancé dans la région de Arzew (GNL z3 ). Avec une capacité de production de 10,9 millions de mètre cube, le projet a été réceptionné en 2014. Selon le ministre qui a répondu à une question portant sur le sort de certains projets de GNL, "ces deux projets ont permis d'augmenter la capacité de production nationale de près de 21 millions mètres cubes atteignant ainsi un niveau de 56 millions de mètres cubes". Bouterfa a souligné que 52%de cette production est destinée à l'exportation".

D'une manière récapitulative, le ministre a expliqué qu'il existe quatre groupes de production de GNL en Algérie, il cité à cet effet, Celui de Skikda qui produit 10 millions de mètre cubes, trois autres dans la région d'Arzew, à savoir GNLz 1,  GNLz2 et le dernier GNLz3 avec une capacité globale de 46 millions de mètre cube.

Par ailleurs, le ministre n'a pas dévoilé si l'Algérie disposait d'autres projets futurs pour la production de GNL. Toutefois, un avis d'appel d'offres a été lancé pour la réalisation de quatre raffineries dans le pays dans l'objectif de diminuer les importations des carburants qui coûtent plusieurs milliards de dollars au pays chaque année.

Selon Bouterfa l'Algérie a entamé un projet de développement de la production de GNL depuis l'année 2008 dans l'objectif d'améliorer la production et répondre à la demande nationale et extérieure.

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
03août 2012

Abdelhamid Zerguine :La défense des prix du GNL est "une rude bataille"

25janv. 2014

Après 6 ans de travaux de reconstruction Le méga-train GNL de Skikda mis en service

23déc. 2013

Prochaine mise en service d'un méga train de GNL à Arzew (Oran)

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.