dimanche 24 juin 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Energie renouvelable : nécessité d’un « modèle adapté » Abonnez-vous au flux RSS des articles

17 janv. 2018
12:46
0 commentaire Investisseurs publics, privés invités à participer à la réalisation du programme

L’Algérie compte bien mettre à profit son potentiel énergétique notamment dans le renouvelable, mais, loin de la précipitation et de la contrainte de la crise sur le rendement du fossile. Le président de la république a été explicite aujourd’hui en mettant l’accent sur le « modèle » qui soit adapté à la réalité algérienne. 

 

A l’ouverture des travaux de la première Conférence-exposition sur la réussite de la transition énergétique en Algérie, organisée par le FCO, le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni a lu un message du président de la république adressé aux participants dans lequel , il réitère toute la volonté politique et une « attention particulière » pour promouvoir les énergies renouvelables comme alternatives au fossile mais, tout en continuant à développer le secteur des hydrocarbures fossiles eu égard au potentiel que recèle le sol national. L’exploitation des énergies renouvelables, au demeurant un axe majeur du programme national permettra d’atteindre à l’horizon 2030 un volume de gaz naturel d’environ 300 milliards de m3 soit, 37% de la production nationale d’électricité. Ceci, en plus de l’éolien dont la part devrait avoisiner les 3% de la production d’électricité en 2030. Les investisseurs publics comme privés nationaux et étrangers sont invités à participer à la réalisation de ce programme. C’est un défi environnemental par excellence que tente de relever l’Algérie pour apporter des solutions énergétiques durables devant assurer l’approvisionnement de son marché et une opportunité de préserver ses ressources fossiles.

Dans son message aux participants à cette rencontre le président de la république n’a pas manqué de souligner les capacités « importantes » du schiste dont dispose l’Algérie mais, qu’il faudra d’abord « évaluer » avant d’envisager une exploitation précipitée. Des instructions qui soulignent une démarche prudente, cohérente et globale afin de réussir le défi environnemental d’un coté et la diversification des ressources énergétiques nationales pour une meilleure rentabilité. Elaborer un modèle du renouvelable « adapté » tel que souligné dans le message est en soi une orientation que les pouvoirs publics doivent suivre en vue d’atteindre cette l’efficacité énergétique souhaitée.     

 

 

L. Aizouni

Sur le même sujet
27mai 2016

La transition énergétique a besoin de l’appui politique

29mai 2016

«La transition énergétique a besoin de l’appui politique»

02juin 2015

Transition énergétique Pour quelle efficacité ?

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.