jeudi 14 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Efficacité énergétique : les entreprises seront contrôlées Abonnez-vous au flux RSS des articles

27 nov. 2017
20:19
0 commentaire Programme national de l’efficacité énergétique consommé à seulement 39%

Les entreprises seront dorénavant soumises à un contrôle de l’efficacité énergétique. Un projet de loi est en gestation pour corriger certains aspects de la loi sur la maîtrise de l’énergie. 

 

Il se trouve, selon les experts et l’APRUE que les opérateurs nationaux ne sont pas très familiarisés avec le concept d’efficacité énergétique. L’utilisation de procédés de rationalisation de l’énergie reste très en deçà des résultats attendus de la mise en vigueur, depuis 1999 de la loi sur la sur maîtrise de l’énergie.

Le Directeur général de l’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (APRUE), l’a affirmé aujourd’hui : la plupart des chefs d'entreprises industrielles publiques et privées montrent peu d'intérêt pour les programmes dédiés à l’efficacité énergétique, prenant à témoin la consommation du montant de 257 millions de dinars alloué au secteur de l’industrie au titre du Programme national de l’efficacité énergétique dans ce secteur, seulement 100 millions de dinars ont été consommés ce qui représente à peine 39%.

Lors d’un séminaire tenu aujourd’hui dédié à la question de rationalisation de l’énergie dans l’industrie, il a été relevé que la « quasi-totalité des recommandations des audits réalisés n'a toujours pas été mise en œuvre ». Ce programme incite à une utilisation rationnelle de l’énergie par le recours à d’autres formes d’énergie moins couteuses et plus respectueuses de l’environnement comme l’usage du procédé de l’isolation thermique dans le bâtiment, le développement du chauffe-eau solaire, la généralisation de l’utilisation des lampes à sodium et la promotion du GPL/C. Le ministre de l’énergie présent à cette rencontre, à laquelle ont assisté des industriels, ainsi que des chefs d’établissements bancaires et financiers nationaux ainsi que des experts a estimé qu’il est temps, au su des défis économiques et énergétiques qu’il convient de relever de « s'orienter vers plus de sobriété énergétique en initiant davantage de projets d’efficacité énergétique ».surtout a-t-il dit que le secteur de l’industrie représente un « enjeu pour la maîtrise de l’énergie » du fait que sa consommation énergétique est appelée à s’accroître davantage dans les années à venir à la faveur de la relance de ce secteur.

Ce fut aussi l’occasion, conçu pour sensibiliser les opérateurs sur la question d’annoncer la révision de la loi de 1999 il sera notamment proposé dans ledit projet l’instauration d’un contrôle de l’efficacité énergétique dans de différents secteurs et la révision de l’audit énergétique.

 

 

               

               

A.Merabetti

Sur le même sujet
04juin 2016

La transition énergétique se fait par le partenariat

27mai 2016

La transition énergétique a besoin de l’appui politique

29mai 2016

«La transition énergétique a besoin de l’appui politique»

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.