lundi 24 juillet 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Des gaz associés récupérés à Rhourd El Baguel Abonnez-vous au flux RSS des articles

05 juil. 2017
14:45
0 commentaire Le PDG de Sonatrach s'est dit satisfait

Profitant de la visite, du P-dg de Sonatrach à  l’usine de traitement de pétrole de Rhourd El Baguel à Hassi Messaoud, les responsables de cette usine ont exposé une nouvelle procédure technique pour la récupération des gaz associés qui seront par la suite destinés à la vente.

 

Selon le directeur régional de Sonatrach, Toufik  Hamdane, cette solution prévoit, dans une première étape, «la récupération d’une dizaine de millions de m3/jour de gaz associés, dont le volume devrait augmenter ultérieurement». Cette solution à moindre coût est encore en développement et sera examinée la semaine prochaine lors d’une réunion des cadres de Sonatrach, a précisé M. Hamdane.

A ce propos, le PDG de Sonatrach Abdelmoumen Ould Kaddour s'est dit «satisfait» de voir ce qui a été fait à Rhourd El Baguel. «Le fait de pouvoir récupérer une dizaine de millions de m3/jour est une chose importante car elle permet de satisfaire aussi bien la demande nationale qu'internationale, surtout que nous avons des engagements vis-à-vis des partenaires étrangers".

Il a particulièrement insisté, lors d’une rencontre avec les travailleurs de Sonatrach à Hassi Messaoud, sur la qualité des ressources humaines dont dispose la compagnie en vue du développement de ses activités. "Je veux connaître les gens avec qui je travaille. Je veux connaitre les forces en interne que nous avons pour développer notre activité. Les gens avec qui je travaille doivent savoir que leur Pdg est un individu comme eux et que sans eux, nous ne pouvons rien faire", a-t-il déclaré à la presse.

Insistant sur le potentiel humain de cette compagnie nationale, M. Ould Kaddour a évoqué l'importance de la communication au sein de Sonatrach : "C'est l'un des points sur lesquels j’insiste personnellement. Là où je vais, je parle aux gens, je veux les écouter et comprendre quels sont leurs problèmes, et aussi les encourager", a-t-il fait valoir en rappelant que depuis son installation à la tête de Sonatrach en mars dernier, il a visité plus de 10 sites d’activité de la compagnie.

Le 1er quartier en 2018

Par ailleurs, et après un grand retard dans sa réalisation, le délai de livraison du premier quartier du chef-lieu de la ville nouvelle de Hassi Messaoud a été enfin  fixé pour fin 2018. Selon le directeur de l’Etablissement de ce projet urbain, Mourad Zeriati qui effectuait une visite mardi, le coût global de ce projet, dépassera les 90 milliards de dinars dont 20 milliards de dinars ont été consommés jusque-là pour sa réalisation.

Le processus de construction de cette nouvelle ville s`échelonne sur plusieurs étapes: La première étape étalée de 2014 à 2018 comprend, notamment, la réalisation des travaux de viabilisation et des équipements permettant d`accueillir 45.000 habitants. La deuxième étape (2019-2020) devrait voir l`achèvement de l`ensemble des équipements permettant de développer les capacités d`accueil à environ 67.000 habitants. La troisième étape du projet (2021-2030) devrait permettre d`atteindre à terme une capacité de 80.000 habitants.

N.I

Sur le même sujet
03juin 2014

Projet de la ville nouvelle de Hassi Messaoud Des entreprises publiques pour assurer les études des VRD

08juin 2017

Sonatrach: les employés exhortés à travailler dans la cohérence

26juin 2016

ENI va indemniser Sonatrach

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.