lundi 24 juillet 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

4 puits en cours de forage à Tiaret Abonnez-vous au flux RSS des articles

20 juin 2017
12:38
0 commentaire La raffinerie entrera en service en 2018

La Sonatrach a entamée depuis quelques semaines une opération de forage de puits à la recherche d’hydrocarbures, pour la première fois, dans les hauts plateaux, plus précisément dans la wilaya de Tiaret.

 

En effet, des études géologiques ont révélé l’existence d’un fort potentiel de pétrole et de gaz dans les localités de Rahouia et Serghine ce qui a poussé la Sonatrach à lancer une opération d’exploration à travers le territoire de la wilaya.   L’on saura qu’au niveau de la commune de Rahouia trois puits sont en cours de forage à la recherche d’une réserve potentielle de gaz naturel. En ce qui concerne la localité de Serghine (Daïra de Ksar Chellala) à 150 kilomètres du chef-lieu de wilaya, une source auprès de la direction de l’énergie et des mines nous confiera qu’un puits de 800 mètres de profondeur est en cours de forage à la recherche d’un fort potentiel d’hydrocarbures. Ce site devrait être exploité en partenariat avec les sociétés américaine Shell et l’Espagnole Respsol, s’il s’avère prometteur.  Sonatrach poursuit son effort de recherche en réalisant à ce jour quatre puits actuellement en cours de forage sur les six identifiés sur un périmètre de 1300 Km2 entre les régions de Tiaret et Boughzoul. 

Pour rappel, c’est au cours de l’année 2018 que la raffinerie de pétrole, d’une capacité de 5 millions de tonnes/an de différentes huiles, localisée à Sidi El Abed entrera en service.

Boudjemâa Saou

Sur le même sujet
02avril 2017

Sonatrach augmentera sa production de 14%

03juil. 2014

Sonatrach se lance dans l’exploration dès cette année Gaz de schiste :forage de 4 puits en Algérie

28janv. 2015

Le P-dg de Sonatrach à propos du gaz de schiste Le forage du 2ème puits-pilote achevé dans deux semaines

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.